Le Raja et l’OCK en perdition

Le Raja et l’OCK en perdition

La pause observée par le Championnat du GNF-1 aura eu quelque effet pervers sur les joueurs, tous clubs confondus. La 17e journée qui s’est disputée ce week-end en atteste, puisque l’on a remarqué une infécondité manifeste au niveau des réalisations. C’est à croire que les footballeurs se sont quelque peu engourdis. En conséquence, on a eu droit à une journée maigre côté scores, avec cinq buts seulement marqués durant les huit matchs. Sur le plan dialectique des choses, deux surprises notoires ont ponctué cette 17e journée. À commencer par la défaite surprenante du Raja de Casablanca devant le Moghreb de Fès (1-0). Les Aigles verts ne se doutaient point du péril qui guettait leur déplacement à destination de la Cité spirituelle. En effet, après l’atomisation subie par les Fassis de la part des Slaouis (0-5) lors de la journée précédente, on n’aurait pas parié un seul sou sur une éventuelle victoire face à des Rajaouis broyant tout sur leur passage. Mais le ballon rond en aura voulu autrement. C’est bien évidemment grâce à la technicité de l’équipe hôte et à la détermination de ses joueurs. Ils auront ainsi réussi à se racheter de la mortifiante défaite de Salé. Cette victoire n’aura cependant pas hissé le MAS au classement, qui demeure à la 9e place. En revanche, elle aura eu un effet déclinant pour le RCA, qui perd une place au classement et, par là-même, son statut de leader virtuel, en vertu de la mise à jour de ses deux matchs en moins, s’en retrouve réduit. Une autre défaite, non moins surprenante que celle du Raja, a eu pour théâtre le Stade Mohamed Laghdaf à Laâyoune. Dauphin du leader jusqu’à la veille de la 17e journée, l’Olympique de Khouribga, qui semblait effectuer un retour dans la course, a dû perdre deux places au classement à l’issue du retour de Laâyoune. Face aux Phosphatiers, une formation de la Jeunesse Sportive d’Al-Massira déterminée et chauffé à blanc par son public. Public qui ne sera d’ailleurs pas déçu après la victoire (1-0) de son team. La JSM est l’un des grands bénéficiaires de cette journée puisqu’elle fut tirée vers le haut du classement, se hissant de trois places et s’éloignant davantage des deux sièges éjectables. Par ailleurs, le leader du championnat, les FAR, ont été tenues en échec par le CODM de Meknès. En dépit de l’évolution dans leurs bases, les militaires ont été acculés au partage des points avec leurs invités à l’issue de la rencontre (0-0). Une opération qui, conjuguée aux résultats des autres confrontations, aura permis aux Meknessis de grignoter deux précieuses places au classement. Malgré sa modeste prestation, le Wydad de Casablanca est l’autre bénéficiaire de ce round. Grandie de journée en journée, l’Association Sportive de Salé a neutralisé le WAC dans son fief. Mais le WAC a profité du petit point glané pour souffler sa place de dauphin à l’OCK. Cette journée aura par ailleurs été fatale au KAC de Kénitra et à la Renaissance Sportive de Settat, qui occupent désormais les deux places de relégation, l’Ittihad Zemmouri de Khemisset et la JSM ayant pris de l’ascendant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *