Le Raja ouvre le bal de la Coupe du monde des clubs

Le Raja ouvre le bal de la Coupe du monde des clubs

Quelques heures seulement nous séparent du démarrage de la 10e édition de la Coupe du monde des clubs champions de football. Agadir et Marrakech seront les villes hôtes de ce grand événement que les Marocains attendent impatiemment. Ce n’est pas sidérant puisqu’il rassemble l’élite des clubs continentaux. Outre le Raja de Casablanca, on retrouve Al Ahly (Egypte), Auckland City (Nouvelle Zélande), le Bayern Munich (Allemagne), l’Atletico Mineiro (Brésil), Monterrey (Méxique) et Guangzhou Evergrande (Chine).

Le Raja, qualifié d’office en tant que club champion du pays hôte du tournoi, en sera à sa seconde participation à la compétition après sa présence à la première édition au Brésil en 2000 au cours de laquelle il a réalisé un parcours honorable, notamment en tenant tête au Real Madrid (défaite 3-2). 

Aujourd’hui donc, sous la houlette du tout fraîchement venu de Tunisie, Faouzi Benzerti, les Aigles Verts tenteront pour leur premier match face à Auckland City de prouver que même si sur le papier ils resteront le maillon faible ils disposent de certains atouts pour aller loin dans la compétition. Les champions du Maroc ne comptent pas faire de la figuration. Face à son premier adversaire qui a, rappelons le, participé plusieurs fois à la compétition et obtenu de bons résultats, la victoire aura incontestablement l’effet «booster» surtout si elle est appuyée par le soutien du douzième homme. 

En effet, les inconditionnels des Verts n’affichent pas une crainte particulière et chacun y va de sa préférence. Certains souhaitent que le Raja parvienne au dernier carré, chose qui leur semble déjà comme un exploit, alors que d’autres veulent carrément décrocher le Graal. 

Rappelons que cette compétition se déroule sur cinq journées de compétition, en huit matchs, le premier étant un tour préliminaire.

Hormis le club éliminé en barrage, chaque équipe disputera ainsi un minimum de deux matchs, compte tenu des matchs pour les troisième et cinquième places.

Les vainqueurs des quarts de finale seront qualifiés pour le dernier carré dans lequel les deux favoris feront leur entrée. La première demi-finale verra ainsi le FC Bayern Munich croiser le fer avec Guangzhou Evergrande FC, ou Al Ahly, le 17 décembre à Agadir, tandis que les Brésiliens du Club Atlético Mineiro en découdront le lendemain à Marrakech avec le vainqueur du premier quart de finale, en l’occurrence le Raja, Auckland City, ou Monterrey. 

In fine, entre méfiance et prudence, c’est l’enthousiasme qui l’emporte, surtout que cette Coupe du monde des clubs se joue au Maroc. Bonne chance au représentant du football national.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *