Le Raja se prend à rêver, le CODM s’incline

Le Raja se prend à rêver, le CODM s’incline

Le Raja reprend son rythme, le CODM ne satisfait toujours pas. Près de 10.000 supporters étaient présents, dimanche après-midi au complexe sportif Mohammed V à casablanca, pour épauler les Verts. Le match a commencé par une équipe locale plutôt offensive et des visiteurs qui tentent de surmonter leur crise déclenchée avec le coup d’envoi du championnat. Les Meknassis, dans une crise de résultat, sont toujours dans la deuxième partie du classement. Abdellah Dhik a donné à 15h le coup de sifflet du début de la rencontre. La première mi-temps du match a été dominée par de nombreuses occasions de la part des poulains rajaouis. Mais, à chaque fois, le mur ou le gardien se trouvaient sur la trajectoire. Ainsi, une occasion de la tête d’André Sango, mais passe à droite des buts gardés par Boukhalayen. Un autre coup franc du Raja tiré par Ouhekki passe au-dessus des buts meknassis. Le Raja auquel manquait son attaquant Abdellah Jlaidi s’est basé, dès le début, sur les infiltrations du côté droit par Metouali et El Amrani. La première occasion du Raja, celle signée par Metouali : le ballon heurte, par malchance, diront les supporters, la transversale. Ceci dit,  le jeu ne semblait pas du tout aller en faveur des visiteurs orchestrés par Aziz Elkhyati. Seule grande occasion des Meknassis est celle provoquée par le tir d’Akka Antone dans les mains de Bourkadi. La seconde mi-temps du match a permis au camp rajaoui de se montrer plus rude. A la 51ème minute, après un centre du milieu du terrain de Chkilite, Sango, qui saute plus haut que le défenseur du CODM et le portier, réussit à reprendre de la tête le ballon et le fixe au fond des filets vides. Après cet avantage des Verts, le rythme du match a baissé un petit peu. Les joueurs du CODM ne réussissent pas à trouver la faille dans la défense du Raja. A une dizaine de minutes du sifflet final, Abdessamad Ouheki cède sa place pour Dia Ciré. Ce dernier s’infiltre du côté droit et centre.  Un joli ballon pour André Sango qui reprend de la volée et fusille le portier Boukhalayen. Sango inscrit ainsi  sa deuxième œuvre de la rencontre et du Raja de Casablancais. Le Raja stagne, à la suite de ces résultats, à la troisième place du classement avec 25 points. Tandis que l’équipe de Meknès est en treizième position avec 11 points. Pour les résultats du week-end, l’équipe des FAR  a battu, dimanche soir à Rabat, le KAC (2-0).  Les militaires reprennent les commandes du Championnat national avec 28 points à deux unités des Jdidis qui ont reculé à la deuxième position, après leur match nul sur le terrain de la Jeunesse Massira. À Khouribga, l’Olympic a vaincu le Mouloudia Oujda 2 à 0. Les Champions sortants ont obtenu une belle deuxième place aux côtés du Difaâ.

 
Classement lors de la 14ème journée


1. FAR 28   
2. Difaâ El Jadida 26 
. Olympique Khouribga 26   
4. Raja Casablanca 25     
5. Ittihad Khémisset  23    
6. Hassania Agadir 21    
7. KAC Kénitra 20
. Wydad Casablanca 20
9. Jeunesse Massira 19
10. Kawkab Marrakech 18    
11. Moghreb Tétouan 16
. Moghreb Fès 13
13. Mouloudia Oujda
14. CODM Meknès 11 
15. Olympic Safi 10
16. FUS Rabat 9

 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *