Le Rallye du Maroc «Classic» en mars

Le Rallye du Maroc «Classic» souffle cette année sa dixième bougie. Placé sous la présidence d’honneur de SAR le Prince Moulay Rachid, il se déroulera cette année du 15 au 22 mars prochain. A cette occasion, Jean-François Rageys, président de JFR Events International et promoteur-organisateur du Rallye, et Brahim Zakraoui, le directeur de course, ont tenu lundi soir un point de presse à Casablanca. Soulignant le côté professionnel de l’organisation et de l’assistance, les deux intervenants ont fourni détails et précisions sur cette course prestigieuse dont les véritables vedettes sont des voitures de collection et de prestige.
Pour préserver ces belles, pas question de classement «scratch». Il s’agit avant tout d’une épreuve de régularité, a souligné M. Rageys, ajoutant qu’il est en effet nécessaire de garder une moyenne constante, afin de ne pas perdre de points pour le classement. Et de préciser que la moyenne est établie en fonction du parcours routier et des contrôles aléatoires et secrets.
Les concurrents choisissent eux-même leur moyenne en effectuant un tour de référence, qu’ils doivent respecter dans les deux tours suivants. L’édition de cette année prévoit un parcours de 2.528 km, en sept étapes et douze épreuves routières de régularité. Les concurrents arriveront à Casablanca le vendredi 14 mars, pour prendre le départ le lendemain en direction de Fès, pour une étape de 337 km. Le 16 mars, les concurrents feront une étape Fès-Sidi Abdallah des Rhiata (268 km) pour retourner dans la capitale spirituelle qu’il quitteront le 17 mars pour une étape Fès-Khénifra-Afourer (412 km). Le 18 mars, les concurrents et leurs belles automobiles seront mis à rude épreuve lors de la longue étape Afourer-Marrakech-Ouarzazate (419 km). L’itinéraire concocté par Jean-François Rageys prévoit une cinquième étape qui mènera, le 19 mars, la course de Ouarzazate à Agadir, en passant par Taroudannt (361 km).
Le jeudi 20 mars, les concurrents effectueront une boucle Agadir-Tafraoute-Agadir (423 km). Et le lendemain, les belles voitures s’élanceront d’Agadir en direction de Marrakech, en passant par Ouirgane (308 km). Et c’est à Marrakech que se déroulera, le samedi 22 mars, le Grand Prix, avec une arrivée officielle du rallye sur la place Jemaâ El-Fna. Sur un autre plan, le Rallye du Maroc « Classic » veut également faire oeuvre utile en s’intéressant au sort des plus démunis et en particulier les enfants. Aussi, un partenariat avec «L’Heure Joyeuse», en coordination avec Kamil Kholti, le responsable de la communication, a-t-il permis de réunir, au cours d’une vente aux enchères, la somme de 150.000 dirhams en 2000. C’était l’opération cartables, au cours de laquelle 1980 cartables fournis en manuels scolaires pour la première année de scolarisation avaient été distribués.
En 2001, ce seront 580.000 dirhams qui seront réunis. 220.000 dirhams iront à l’alimentation en eau potable d’un douar près de Taounate, 100.000 dirhams à l’implantation d’un atelier de couture et 280.000 dirhams pour 3.730 cartables distribués dans la même province. Et l’année dernière, les 547.053 dirhams récoltés ont financé la construction d’un centre de formation de couture (310.000 dirhams), 130.000 sont allés à l’Opération cartables et 100.000 dirhams au financement d’une partie de la section des bébés dénutris.
Cette année, les organisateurs souhaitent parvenir au financement d’un hammam et d’un four traditionnel à Ouermdaz, (300.000 et 270.000 dirhams), dans la province de Tata, ainsi qu’à une contribution à hauteur de 100.000 dirhamss d’une partie de la section des bébés dénutris (lutte contre la mortalité infantile à Casablanca). Le total s’élèverait à quelque 670.000 dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *