Le ramadan dans le club de Troyes d’Amzine

L’équipe française de football de Troyes, où cinq joueurs de l’effectif professionnel, dont le Marocain Gharib Amzine, jonglent entre jeûne du ramadan et deux entraînements par jour, digère mieux cette période de privation que l’an passé, quand des tensions avaient affleuré. Désormais, ils sont cinq -Saïfi, Gharib Amzine, Mamadou Niang, Sekou Berthé et Demlaba Mendy- à observer le ramadan, du 15 novembre au 15 décembre. « La seule hantise que l’on ait durant le ramadan par rapport à notre métier, c’est la blessure. A nous de respecter les règles d’hygiène qui permettent de tenir », explique Amzine, le milieu de terrain international marocain, très en vue cette saison. « Le plus difficile c’est de ne pas boire », confie Saïfi. L’entraîneur de Troyes, Alain Perrin, qui suit la courbe de poids de ses joueurs chaque semaine, a noté jusqu’à deux kilos et demi de différence entre les deux entraînements quotidiens. L’attaquant sénégalais Mamadou Niang et Saïfi privilégient trois repas par jour. « L’essentiel, c’est la réhydratation. De l’eau, deux à trois litres, sans complément », précise encore l’ancienne star du Mouloudia d’Alger. « Ensuite il faut privilégier la récupération. La sieste de l’après-midi est primordiale », ajoute Amzine. Le jeune Sénégalais souligne qu’il vit son ramadan « sans aucune contrainte » vis-à-vis du club.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *