Le RBM brouille les cartes

Les Mellalis sont conscients de leur situation délicate en bas du classement du championnat de deuxième division du Groupement national de football. C’est pourquoi ils essaient de tout faire pour éviter la relègation. Dimanche dernier, en recevant le Difaâ Hassani Jadidi pour le compte de la 27ème journée, ils n’avaient d’autres choix que de remporter les trois points de la victoire, capables de les sauver. Les visiteurs étaient pourtant les premiers à scorer vers la fin de la première mi-temps. Un avantage qu’ils n’ont pas réussi à garder puisque les locaux ont égalisé à la 67ème minute par le biais de Belkaïd, une dizaine de minutes après avoir remplacé Bekkal. Ce même Belkaïd allait doubler la marque à la 80ème minute de jeu, à la grande joie des supporters présents au stade municipal de Béni Mellal.  Cette victoire a permis aux Mellalis de distancer encore plus la lanterne rouge, l’Union Sidi Kacem, de laquelle dix points les séparent désormais. Par contre, les hommes de Catana, totalisant 49 points, ont perdu leur fauteuil de leader au profit du Mouloudia d’Oujda et de l’ASS, vainqueurs lors de cette journée. Les Oujdis n’ont eu aucune pitié pour Nejm Marrakech qu’ils ont battu à domicile 4-0.
Les 6000 spectateurs présents au Stade d’honneur d’Oujda se sont régalés avec trois buts marqués en première mi-temps, et un quatrième en début de seconde période. Pour leur part, les Slaouis ont glané les trois points de la victoire aux dépens du Stade Marocain (1-0). MCO et ASS se partagent ainsi la tête du classement avec un total de 51 points.
L’autre surprise de la 27ème journée a été créée par le Rachad Bernoussi qui a surpris à Berkane la Renaissance locale par un but à zéro. Les locaux ont peut-être perdu toute chance de pouvoir accéder à la cour des grands puisqu’ils se trouvent actuellement relégués à cinq points des co-leaders. Les Berkanais auront donc un difficile parcours au sprint final et n’ont plus droit à l’erreur mais peuvent toutefois continuer à s’accrocher à une lueur d’espoir et un extraordinaire concours de circonstances doublé de la dégringolade de deux de ses devanciers au classement. Ce sera probablement possible lors des trois prochaines journées, respectivement face au Nejm Marrakech, au Stade Marocain ou alors contre l’ASS Salé.  Le Moghreb de Tétouan, cinquième au classement avec un total de 37 points, a quant à lui eu le dernier mot face au RAC au Stade Père Jégo à Casablanca. L’unique but de la rencontre a été marqué à la 69ème minute par le biais de Tighlani.
Les Tétouanais sont à égalité de points avec l’Olympique de Safi, vainqueur à domicile de Majd Al Madina par un but à zéro. Les locaux, qui ont ouvert la marque à la 32ème minute de jeu, ont pu garder cet avantage jusqu’à la fin de la rencontre.
Les tentatives des poulains du coach Sedyame n’ont rien changé à ce résultat. Ces derniers, 14èmes au classement avec 26 points, doivent redoubler de vigilance pour éviter de jouer la saison prochaine avec les amateurs. Sur le même score d’un but à zéro s’est également achevée la rencontre mettant aux prises au Stade Hassan II de Fès le Wydad local à Fath Nador. Pour sa part, le TAS et l’Union de Sidi Kacem se sont partagés les points au complexe Sidi Mohamed (1-1).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *