Le Real et le Depor en forme

En début de saison, le Real Madrid s’est fixé un triple objectif : La Liga, la League des Champions et la Coupe d’Espagne. Jusqu’à maintenant, le club meringue est sur la bonne voie. Véritable machine à gagner, le Real est le premier qualifié pour la troisième phase de la Ligue des Champions. Mieux encore, les coéquipiers de Raul, finalistes de la coupe, sont toujours dans la course pour le titre de champions d’Espagne. Vainqueurs du Celta à Vigo (1-0), les madrilènes occupent provisoirement la tête du championnat d’Espagne de football lors d’un des matches avancés de la 28e journée samedi. Valence peut toutefois repasser devant dimanche, à condition de battre Saragosse.
Pour sa part, le Deportivo, qui fait un retour exceptionnel aussi bien en championnat d’Espagne qu’en League des Champions, puisqu’il est deuxième de son groupe avec le même nombre de points qu’Arsenal (7), ne veut pas se contenter du rôle d’outsider.
Lors de la même journée, les coéquipiers du Marocain Noureddine Naybet ont réussi à venir à bout de FC Séville (1-0). Avec ce résultat, ils rejoignent, à titre provisoire, le FC Valence à la deuxième place.
Les deux finalistes de la coupe d’Espagne mercredi, le Real Madrid et le Deportivo la Corogne, se sont tous les deux imposés à l’extérieur.
Le match choc de la journée, entre le Real Madrid et le Celta, 6e et ancien leader, n’a pas tenu ses promesses.
Le club meringue, new look, avec notamment Ivan Helguera en défense centrale et le Brésilien Flavio Conceiçao au milieu de terrain aux côtés du Français Makelele, n’a pas convaincu pendant 81 minutes, mais a empoché les trois points de la victoire grâce à un coup de rein de Zinédine Zidane qui, du gauche, a déposé un ballon sur la tête de l’inévitable Raul, auteur de son 13e but en Liga.
Un résultat qui, une nouvelle fois, ne reflète pas la physionomie de la rencontre des Blancos qui viennent de signer trois victoires contre le cours du jeu en huit jours (Alavés 3-1, Porto 2-1 et Celta 1-0). En s’imposant à Galice, le club madrilène met sans doute ainsi un terme aux espérances de victoire en la Liga aux Galiciens.
Le Deportivo la Corogne a lui aussi frappé fort ce week-end. En absence du buteur-maison, Diego Tristan, préservé pour la finale de la coupe, c’est le Néerlandais Roy Makaay (52e) qui a débloqué la situation pour offrir aux siens les trois points de la victoire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *