Le Réal Madrid souverain

Le Real Madrid n’a pas eu de mal à battre le Panathinaikos (3-0) mardi soir, lors de la deuxième journée de la deuxième phase et conforter sa première place dans le groupe C avant la trêve hivernale. Le Real a dominé la rencontre, monopolisant le ballon face à des Grecs regroupés dans une défense à six et venus chercher un nul sans but. les Madrilènes se créaient leurs premières vraies occasions à la demi-heure de jeu, mais le gardien Antonis Nikopolidis repoussait une tête de Raul (28) et un coup franc de Figo (33). Zinédine Zidane adressait ensuite une passe lumineuse d’une trentaine de mètres à Ivan Helguera, parti dans le dos des défenseurs grecs : le milieu de terrain espagnol amortissait le ballon de la poitrine et fusillait Nikopolidis (1-0, 40e) quelques secondes plus tard, Figo adressait un boulet sur la barre transversale du Panath-inaikos. En seconde période, le Panath-inaikos adoptait un schéma plus offensif, s’offrant sa première occasion du match à la 46e minute par Boateng entré à la pause. A la 51e, sans une intervention de Casiillas, le Polonais Olisadebe était même à deux doigts de mettre les deux équipes à égalité après une belle chevauchée de Boateng. Ce n’était que feu de paille : à la 66e minute, Raul reprenait d’une tête plongeant un centre de Roberto Carlos dont n’avait pu profiter Morientes (2-0) l’attaquant espagnol enterrait les dernières illusions grecques à la 72e en profitant d’une bévue de Nikopolidis, marquant son quatrième but en sept matches de c1 cette saison.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *