Le Real Madrid tenu en échec à Majorque

A sept journées de la fin, le Real a sept points d’avance sur le FC Barcelone (2e) et Villarreal (3e). Villarreal, qui restait sur quatre victoires consécutives en Liga et n’avait plus perdu en Championnat depuis fin janvier, s’est incliné à Séville sur le 23e but de la saison du meilleur buteur de la Liga, le Brésilien Luis Fabiano, et un penalty de Frédéric Kanouté. Le FC Barcelone n’a pu faire mieux que le Bayern Munich (1-1 jeudi en quart de finale aller de la Coupe de l’UEFA) contre Getafe, très appliqué à quelques jours d’un possible exploit face au géant allemand.
Le Barça a plutôt bien joué mais n’était pas en réussite: trois poteaux au total (Eto’o en première période, Giovani et Xavi en seconde). Les quelques supporteurs qui sont restés jusqu’au bout au Camp Nou étaient furieux. Deux équipes ont fait un grand pas vers le maintien: le Deportivo La Corogne, vainqueur chez le 5e, le Racing Santander (3-1), et le Betis Séville qui a enfoncé Saragosse (3-0 à l’extérieur), désormais relégable. Match de folie à Madrid où l’Atletico a battu Almeria 6 à 3. L’Atletico menait déjà 4-3 à la pause face à une équipe andalouse accrocheuse malgré son infériorité numérique (exclusions de Pulido à la 6e et de Juanito à la 40e).  Le Real Madrid, qui a fini samedi le match à 10 après l’exclusion de Sergio Ramos (65e), n’est décidément pas à l’aise cette saison contre Majorque, qui l’avait éliminé en 8e de finale de la Coupe d’Espagne: défaites 2-1 à l’aller aux Baléares et 1-0 à Madrid. « Jusqu’à l’expulsion (de Ramos) nous avons eu le contrôle du jeu », a assuré l’entraîneur du Real, Bernd Schuster. «Finalement nous n’avons malheureusement pu ramener qu’un point. Dans tous les cas, le plus important actuellement est de marquer des points, même si dans ce cas il n’y en a qu’un».
Le Real a ouvert le score par le Néerlandais Wesley Sneijder après une incursion autoritaire de son compatriote Arjen Robben (43e) dans la surface de réparation. Majorque avait eu la plus grosse occasion du match, à la 24e minute, mais l’international espagnol Giza a étonnamment manqué son 18e but de la saison au terme d’une superbe séquence avec l’Argentin Ibagaza. Dix minutes plus tard, l’arbitre, Alvaro Dauden Ibanez, annulait un but à Fernando Navarro de Majorque pour une faute inexistante d’Arango sur Sergio Ramos dans la surface de réparation. Majorque a fini par égaliser, sur une superbe frappe enroulée de Borja Valero (72e). En fin de match, G iza, pas dans un bon jour, a trouvé la barre transversale d’Iker Casillas (83e).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *