Le retour de l’Afghanistan au CIO n’est pas d’actualité

Après les attentats terroristes du 11 septembre aux Etats-Unis et la chute des Taliban, le retour de l’Afghanistan dans le giron olympique « est prématuré », a estimé Me François Carrard, directeur général du Comité International olympique (CIO), mardi à Lausanne. « Le Comité national olympique (CNO) afghan est suspendu depuis quelques années et le processus de retour d’un CNO au sein de la famille olympique est toujours long et difficile, a expliqué me Carrard au cours d’un point-presse en marge de la commission exécutive. Je crois que le sport n’est pas la priorité du peuple afghan. Il y en a d’autres plus urgentes. Quand les circonstances seront réunies, le dialogue sera ouvert ». S’il paraît exclu qu’un athlète afghan soit présent aux Jeux olympiques d’hiver de Salt Lake City (8-24 février 2002), tout reste possible pour les Jeux olympiques d’été de 2004 à Athènes. « On ne sait jamais, mais je répète que c’est prématuré d’envisager pour l’instant un retour de l’Afghanistan dans le mouvement olympique », a souligné Me Carrard. A Kaboul, où le sport cherche à trouver un nouveau souffle après la chute des Taliban, le président du Comité olympique afghan Mohamad Zia Dashty, qui avait organisé les « Jeux olympiques de l’Alliance du nord » pour les sportifs se battant aux côtés de feu le commandant Ahmed Shah Massoud dans la vallée du Panchir, rêve d’un retour des jours de gloire pour le sport afghan, qui avaient vu les lutteurs Sadiq Zargar et Nasar gagner des médailles aux Jeux d’Asie il y a 20 ans. Dashty a envoyé un fax au CIO pour demander un million de dollars (1,12 M euros) afin d’acheter des équipements de base et remettre en état des installations. Il avait adressé son message au président du CIO, mais sans préciser le nom du destinataire. Le dernier dont il avait entendu parler était Juan Antonio Samaranch, qui a quitté ses fonctions le 16 juilllet dernier et a été remplacé par le Belge Jacques Rogge.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *