Le retour gagnant des FAR

M’hammed Fakhir n’était certainement pas le bienvenu à Agadir. Le coach des FAR a emmené ses poulains arracher une victoire, ô combien précieuse, aux Gadiris du Hassania (0-1), club avec lequel il a remporté le titre lors des deux dernières saisons. En effet, les locaux devaient mal accepter le fait que leur ancien entraîneur vienne s’imposer chez eux, notamment que le Hassania est loin, jusqu’à présent, des résultats qu’il a accomplis la saison passée. La victoire des militaires a, certes, été obtenue grâce à la petite marque, mais ses retombées ont été de taille. Elle aura permis aux FAR de reprendre le commandement et de scruter un horizon meilleur. Surtout que l’ex-leader, le CODM, n’a pu faire mieux que de recourir au partage des points avec son hôte de la journée, la Renaissance Sportive de Settat (1-1). Ce qui semblait être un match de routine pour les Meknassis s’est avéré faux. Rares sont ceux qui avaient misé sur une RSS en pleines difficultés face à un CODM en pleine possession de ses capacités footballistiques. En effet, les visiteurs ont eu la mainmise sur les débats et se sont créé les premières opportunités. Leur labeur fut d’ailleurs récompensé à la 27e minute, après un cafouillage que Benkassou mit à profit de son équipe. N’ayant pu conclure l’affaire en doublant la mise, les Codémistes auront même le désagrément d’être rattrapés au score à la 42e minute. Et puis plus rien. Les choses en resteront là pour ce match avancé de la 13e journée. L’autre poursuivant, l’Olympique de Khouribga, a également été tenu en échec par le WAC. Les locaux n’ont rien pu faire face à leur adversaire du jour et ont concédé un nul blanc, partageant les points et régressant d’une place au classement. Le Raja de Casablanca a failli rater sa sortie chez le Chabab de Mohammedia. Les Vert et Blanc l’ont emporté de justesse face à la lanterne rouge, grâce à l’unique but de la rencontre signé Bidodane à la 95e minute. Les récents vainqueurs de la coupe de la CAF se retrouvent, avec un match en moins, à une longueur de l’actuel meneur. Nouvelle promue chez l’élite, l’Association Sportive de Salé continue sereinement sa marche et prouve, de journée à l’autre, que sa promotion est dûment méritée. En effet, après avoir disposé de l’OCK (1-0), en match comptant pour la 11e journée, les Slaouis étaient, ce week-end, à Marrakech où ils ont renouvelé leur exploit sur le compte du KACM, qu’ils ont déconfit dans le temps additionnel (0-1). L’autre nouveau venu en GNF-1, le Mouloudia d’Oujda, s’est également imposé, à domicile, contre la Jeunesse Sportive d’Al-Massira (3-2). La JSM s’est subitement retrouvée dans la zone des turbulences, occupant désormais la seconde place de relégation, avec l’IZK. Cette même place était, avant les périples de cette journée, occupée par l’Ittihad de Tanger qui a pu s’en extirper en disposant de l’Ittihad Zemmouri de Khemisset (1-0), signant par là-même sa seconde victoire de la saison. L’IRT a également réalisé une très belle opération en se hissant de quatre places au classement. Le Moghreb de Fès a, quant à lui, régalé son public en disposant (2-0) du KAC de Kénitra.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *