Le retour remarqué de Boulami

Le retour remarqué de Boulami

Brahim Boulami, pour une première course en deux ans, a occupé la troisième place du 3000m steeple du meeting de Bruxelles, cinquième étape de la Golden League, en réalisant un chrono de 8 min 2 sec et 86/100. Mais pour ce retour sur les pistes, Brahim Boulami a vu battre son propre record du monde de la distance.
Sur le tartan du stade Roi Baudouin, le Marocain, qui recourait après une absence de deux années suite à une suspension pour dopage, a vu un jeune Qatari, d’origine kenyane, courir les 3000m steeple mieux qu’en 7 mn 55 sec et 28/100, record qu’il avait réalisé le 24 août 2001 lors du même meeting. «Même si j’ai perdu mon record du monde que j’avais conquis dans ce stade, je suis heureux de mon retour sur la piste. Il me manquait logiquement du rythme pour tenir jusqu’au bout avec les meilleurs. Mais, j’en suis sûr, on reverra bientôt le vrai Boulami. D’autant que j’ai maintenant un record à récupérer». La couleur est donc annoncée.
Le nouveau recordman du monde, Saif Saeed Shaheen, Stéphan Cherono de son ancien nom, a pour sa part couru la distance en 7 min 53 sec 64/100. Une revanche des Jeux olympiques d’Athènes qu’il avait complètement ratée. Champion du monde en titre, ce jeune de 21 ans, n’avait en effet pas pu prendre part à ce grand rendez-vous sportif en raison de sa récente naturalisation. Le Kenya, son pays d’origine, a donc refusé de lui donner l’autorisation de courir sous de nouvelles couleurs. «Je pensais vraiment qu’il était possible de battre le record ce soir. J’avais encore à l’esprit mon absence des Jeux. C’était très frustrant pour moi de ne pas y être. Je voulais prouver ce soir que j’y avais bien ma place, même si les règlements internationaux et le Comité olympique du Kenya m’en ont empêché», a-t-il déclaré, fou de joie.
Le Qatari a donc eu l’avantage de se présenter frais à Bruxelles, ce qui n’était pas le cas d’autres champions. A leur tête, le double champion olympique du 1500m et du 5000m, le Marocain Hicham El Guerrouj. Annoncé en grande pompe à la capitale belge, il n’a pu prendre part au 3000m programmé, dans lequel il était en lice à cause de quelques vertiges qui l’ont pris lors de l’échauffement. «J’ai été pris de vertiges, j’ai vomi. Je ne suis pas en état de m’aligner et j’en suis vraiment désolé car j’ambitionnais un bon temps sur 3000 m ce soir» , a-t-il expliqué. Et d’ajouter : «Depuis le 28 août, je me sens comme un ballon dégonflé. Mon doublé 1500-5000 a pompé toute mon énergie. Je ne pensais jamais un jour me retrouver dans pareil état».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *