Le réveil des attaquants

Le Wydad de Casablanca et le Hassania d’Agadir continuent de partager le fauteuil de leader au terme de la 13e journée du championnat du GNF1 avec 30 points. Le Wydad, grâce au but de l’attaquant Rabie El Afoui face à l’Ittihad de Khémisset, a consolidé sa place en tête du classement. Un leadership que les Rouge et Banc devront défendre la semaine prochaine. Un match sommet les opposera au Hassania dans une confrontation où seuls les meilleurs emporteront le titre honorifique de champion d’automne. Les Soussis, quant à eux, se sont imposés sans grande difficulté face à l’équipe militaire, contre laquelle ils ont scoré à deux reprises par Agja. Une fois n’est pas coutume, la caractéristique la plus marquante de cette journée a été l’abondance en termes de réalisation. Les attaquants n’ont pas été aux abonnés absents et un total de 20 buts a été inscrit. La meilleure prestation à ce niveau revient au Kawkab de Marrakech qui est revenu de Casablanca avec une large victoire sur le Tihad, par cinq buts à un, le Kawkab, qui en est à sa deuxième victoire, toujours à l’extérieur, semble bien parti pour une reprise en force. Le club n’en reste pas moins condamné à l’avant-dernière position à égalité de 11 points avec le FUS de Rabat. Le FUS qui a disposé du stade marocain lors du derby rbati. Cinq minutes de jeu ont suffi pour que les Fusistes bouclent la rencontre grâce aux deux buts de Souidi et Bidoudane. L’autre match qui a connu un score fleuve est celui qui a mis aux prises le Raja de Casablanca et le CODM de Meknès. Les Vert et Blanc ont percé la défense meknassie à quatre reprises, renouant ainsi avec la victoire. Une victoire qui ne manquera pas de les faire pardonner auprès de leur public. L’arrivée du Belge Walter Meuuws, qui a assisté au match, devra remettre de l’ordre dans la maison rajaouie. Le club, classé 5e avec 21 points, en a plus que jamais besoin. En dominant la Renaissance Sportive de Settat par un but à zéro, le Moghreb de Fès s’est emparé de la troisième place. Il dame ainsi le pion à l’Olympique de Khouribga qui s’est contenté d’un nul, un but partout, devant l’Ittihad de Tanger. La lanterne rouge, le Raja de Béni-Mellal, reste toujours la seule équipe à n’avoir pas encore gagné de matches cette saison. Après avoir longtemps résisté, les Méllalis ont cédé devant la Jeunesse Massira sur un but de Cheikh Sarr. Lentement mais sûrement, le club descend droit aux enfers de la relégation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *