Le Royal country club de Tanger souffle ses 100 bougies

Le Royal country club de Tanger souffle ses 100 bougies

Faisant partie de l’histoire de la ville, le Royal country club a été fondé par le Sultan Moulay Abdelaziz, Tanger était alors ville internationale. D’importantes festivités sont, à cet effet, en cours de préparation pour célébrer le centenaire du doyen des golfs marocains et ce, dans le cadre du Trophée centenaire prévu, du 9 au 11 avril, dans les beaux espaces de ce lieu mythique. Selon Mohamed Bouhriz, président du Royal country, ce Trophée est un événement de taille dépassant le cadre purement sportif. D’un budget global de près de 2 millions de dirhams, «ce rendez-vous est destiné à célébrer la mémoire de la ville», a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse organisée, lundi 23 mars, dans les locaux du Royal country.

M. Bouhriz a poursuivi que ce Trophée centenaire, auquel prend part près d’une centaine de personnalités marocaines et étrangères, prévoit une série d’actions visant à mettre en valeur ce parcours, fréquenté dans le passé par de grandes célébrités. Fondé en 2014, le Royal country, qui est actuellement un parcours de 18 trous est considéré comme «le doyen des golfs marocains, le premier golf du bassin méditerranéen et l’un des plus anciens d’Afrique», a dit M. Bouhriz, faisant remarquer, que comme le cas du golf, Tanger fut le lieu de transit et le point de départ pour les sports modernes avant de faire leur apparition dans d’autres villes du Royaume.    

Il est à noter que ce Trophée centenaire, dont la majorité des activités se dérouleront sur les links du Royal country, connaît la participation de 88 joueurs, formant 44 équipes de deux joueurs chacune. Ils seront en lice pour trois prix nets et un quatrième brut, qui sont prévus au titre des dotations. La programmation de cet événement sera marquée par une exhibition, signée par les deux grands joueurs et champions tangérois, Fernando Roca et Younès El Hassani. Ayant fait leurs débuts sur ce parcours, «ils sont considérés, tous les deux, comme les enfants du club», selon les organisateurs.

Ce Trophée centenaire se distingue aussi par l’inauguration officielle d’un musée, aménagé dans les locaux de ce lieu mythique et présentant des objets appartenant, par le passé, à d’anciens golfeurs membres du Royal country club de Tanger, tels que des balles, des bâtons, des sacs,… Il prévoit, de même, la projection d’un film documentaire ainsi que la présentation et la dédicace d’un ouvrage commémoratif retraçant les faits marquants et l’évolution de ce parcours, situé sur une superficie de 65 hectares à 3 km du centre-ville et au milieu d’une nature luxuriante constituée de pins, de sapins, d’eucalyptus et de cyprès. Ayant nécessité deux années de recherches, «ce livre comporte 350 pages de photos, de coupures de presse, des anecdotes et autres témoignages exclusifs», ajoute la même source. Le programme de ce Trophée comporte également des hommages rendus à d’anciens golfeurs et personnalités ayant servi pour la gestion et la préservation de ce patrimoine sportif.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *