Le Royal golf Dar Es-Salam remporte son quatrième titre

Le Royal golf Dar Es-Salam remporte son quatrième titre

Le tout nouveau  Palmeral golf club de Saïdia a abrité du 15 au 19 juin les phases  finales de la sixième Coupe du Trône.Une compétition hautement disputée  et qui a mis aux prises douze clubs nationaux. Un grand rendez-vous de fin de saison  rehaussé par la présence de SM le Roi Mohammed VI.
C’est au terme de 4 jours de compétitions que le Royal golf Dar Es-Salam s’est imposé en simple et en foursome final par 6,5 points au détriment des sociétaires du Royal golf Anfa-Mohammédia qui ont obtenu 5,5 points . La troisième place est revenue au Royal golf d’Agadir avec 4 points.
Les éliminatoires  qui ont débuté  lundi, se  sont déroulées  en  2 tours selon la formule stroke-play et à l’issue desquels  huit clubs sont restés en lice pour disputer les finales. Les quarts de finales et les demi-finales  ont été joués le  mercredi alors que les matches pour la 3ème  place et la finale se sont  disputés jeudi  en 4 foursomes et 8 singles.
Aménagé sur une zone de 210 ha, le  Palmeral golf club de Saïdia est un parcours à 18 trous au «design américain» et aux multiples difficultés. Un link très technique qui demande concentration et technicité adaptées aux différentes situations. C’est le cas du trou 17 qui est un parcours extraordinaire fait en «L» avec un green à pièges. Dans ce type de parcours, l’essentiel, ce n’est pas de taper loin et fort mais  d’être précis et judicieux dans ses choix. «Dans les parcours de ce golf, les difficultés sont de plusieurs ordres : la distance, la position des drapeaux et la position des greens», a expliqué Saâd Benkirane président de la commission sportive de la Fédération et directeur du tournoi lors du point de presse organisé  à cet occasion et  d’ajouter  : «c’est   un parcours où l’eau est omniprésente. L’eau étant un obstacle de taille conçu par l’architecte afin de rendre le parcours plus difficile et plus technique, avec plusieurs fairways  ainsi que des greens protégés par des bunkers et  des obstacles frontaux.»

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *