Le score à l’américaine du MAS

Déroutée par sept défaites en neuf matchs, l’équipe d’Amal Essaouira(ASE) s’est déplacée à Rabat pour faire bonne figue devant le leader le FUS.Dès le coup d’envoi les Souiris, en parfaite cohésion, ont dominé pour sortir victorieux à la fin du premier quart-temps par 17 points à 13. Une petite surprise qui a semé le doute dans l’esprit du coach Houari et ses joueurs. À la reprise du deuxième quart-temps, les Rbatis mêmes diminués par l’absence de trois de leurs meilleurs éléments, parviennent à revenir au score pour terminer la première mi-temps sur la marque de 34 à 25. À la reprise, les coéquipiers de Mouak ont imposé un pressing soutenu, ce qui a poussé l’équipe adverse à commettre une multitude de fautes. Les locaux en ont profité pour creuser l’écart et terminer le troisième quart -temps sur le score de 54 à 41. Au quatrième quart-temps, les Fussistes ont verrouillé leur système défensif en serrant les attaquants souiris dans une véritable camisole pour clôturer la partie sur la marque de 67 à 50.
Le WAC qui n’avait plus droit à l’erreur a entamé le match contre l’IRT avec beaucoup d’engagement puisqu’il a littéralement dominé les poulains de Rouass. Les Rouges et Blancs ont creusé l’écart grâce à leur marqueur-maison, Ayadi, qui a réussi 38 points sur les 63 marqués par son équipe. Score final : 63 à 48.
La salle Mernissi, archicomble, a abrité le match choc de la dixième journée où le MAS a infligé une cuisante défaite à une équipe du TSC méconnaissable. Malgré la présence de Hanouni , les Fassis très bien emmenés par leur coach Filali , n’ont laissé aucune chance à leurs hôtes de revenir à la marque. La rencontre s’est achevée sur le score fleuve de 100 à 77. Non loin de Fès, le CODM a affronté le MSR dans un match tres disputé où chaque panier valait son pesant d’or. Poussé par un public enthousiaste, le CODM s’est envolé avec quatre points d’avance pour remporter la partie sur le score de 71 à 67.
La deuxième rencontre programmée à la salle Ibn Yassine a mis aux prises l’ASS au Raja de Casablanca. Le maigre score reflète la faible niveau technique de la partie. Les Vert et Blanc mêmes s’ils étaient trés en dessous de leur forme habituelle ont réussi à empocher les trois points de la victoire. Ils ont ainsi profité de la période des vaches maigres que traverse les Slaouis depuis quelque temps. Cette victoire place le Raja à la troisième position derrière le leader, le FUS, et son dauphin le MAS, en attendant son derby contre le WAC.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *