Le semi-marathon de Casablanca réunira 6000 coureurs

La deuxième édition du semi-marathon international du Grand Casablanca aura lieu ce dimanche. Organisée par l’association AM Event sous l’égide de la FRMA et en collaboration avec la ligue du Grand Casablanca, cette manifestation sportive comprend deux épreuves. L’une, destinée aux professionnels de la course sur route. Elle s’étale sur 22km. L’autre épreuve moins rude, de 10 Km, spécialement consacrée aux amateurs. Le coup d’envoi sera donné à 10h à la place Hassan II. Cette année, les organisateurs prévoient la participation de plus de 6000 coureurs nationaux et étrangers.
Prendront part à cette rencontre des athlètes de renommée internationale, en l’occurrence Asamenw Tirunth et Yamane Tsegaye de l’Ethiopie, Kphiliemon Kiplagat et Sammy Kitwara du Kenya. Ce semi-marathon international est à la fois une compétition sportive et un évènement touristique exceptionnel qui fait de Casablanca une destination favorite pour des milliers de visiteurs. C’est aussi une opération d’ordre économique selon les organisateurs. Le Maroc sera représenté dans cette course par huit athlètes. Citons entre autres, chez les hommes, Brahim Baloua (vainqueur de la première édition), Karim Machbour, Marhane Tawfik et Itaadi Said. Chez les femmes, nous retrouvons Asma Lghzaoui, Wafa Rikch, Amina M’hih et Bouchra Sahli. Avec de telle démarche, les organisateurs visent à développer les courses sur route et intégrer les jeunes dans le sport. «Les jeunes, filles et garçons, de moins de 15 ans auront l’occasion de courir ce jour-là, avec la seule condition d’être apte physiquement à courir», a déclaré à ALM Amal Harouane, présidente de la course. Côté primes, les montants varient entre 25.000dh et 5.000 dh. Par ailleurs, et dans la même journée, se tiendra à 100 km de la métropole économique, la 4ème édition du semi-marathon international de Rabat initié par le club du Fus. Dans ce contexte, Amal Haroune a tenu à  affirmer que «notre pays possède une pépinière d’athlètes, de ce fait nous pouvons organiser quatre à cinq courses par jour» et d’ajouter «même si deux courses sont prévues pour la même journée, aucun problème ne se pose, au contraire, nos athlètes ont besoin du maximum de compétitions».
Cette course dont le coup d’envoi sera donné à 10h à la place El Had mènera les participants à travers les principaux monuments historiques et artères de la capitale. L’organisation de cette édition connaîtra la contribution d’une société néerlandaise, spécialisée dans l’organisation de marathons internationaux à l’instar de ceux de La Haye, Amsterdam et Marrakech. Les cinq premiers de l’édition toucheront des prix allant de 30 mille à 5 mille dh. L’épreuve de Rabat n’est pas exclusivement réservée aux professionnels de la distance mais l’inscription est ouverte aux semi-marathoniens en herbe aussi bien nationaux qu’étrangers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *