Le Sénégal et le Cameroun qualifiés

Lions contre Aigles. C’est le moins qu’on puisse dire pour qualifier les prochains matchs des demi-finales de la coupe d’Afrique. Après la qualification, dimanche, des Aigles du Mali et des Super Eagles du Nigeria pour le dernier carré de la CAN, voilà qu’ils ont été rejoints, lundi dernier, par deux équipes des plus rugissantes en Afrique : les Lions Indomptables du Cameroun et les Lions du Sénégal. Pour le premier match, et après une nuit à la suite de la qualification du Mali, le stade de Sikasso a offert l’une des grosses affiches de ces quarts de finale. Les Lions Indomptables face aux Pharaons. Restés invaincus avec trois victoire et cinq buts et une défense jusque-là inviolée, les Camerounais l’ont emporté sans peine face à leurs adversaires. En première période, malgré toute leur détermination, les hommes de Winfried Schafer, n’ont pas réussi à prendre le meilleur sur des Egyptiens bien organisés.
Au retour des vestiaires, les partenaires de Patrick Mboma appuyaient leur offensive. Sur un corner parfait, Mboma, le meilleur buteur du tournoi a inscrit son troisième but de la compétition. L’Egypte tentait le tout pour le tout, en alignant un attaquant de plus et qui plus est son avant-centre vedette, Hossam Hassan. En vain. Les Lions Indomptables maîtrisaient sans peur la seconde moitié de ce quart de finale. Une qualification logique des champions d’Afrique en titre.
Sans être flamboyants à Bamako, les Sénégalais se sont également qualifiés, lors de la deuxième rencontre de la journée, pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations aux dépens d’une République Démocratique du Congo trop timorée (2-0). Efficaces, les joueurs de Bruno Metsu n’ont pas eu à forcer leur talent. La défense sénégalaise n’a toujours pas encaissé le moindre but. Et ce n’est pas la timide révolte congolaise qui allait menacer son invincibilité. L’absence de Shabani Nonda pesait lourd sur l’attaque du Congo. Reprenant un coup-franc excentré de Fadiga, Diao, smashant le ballon de la tête dans le but, a inscrit le premier but. C’était à la 30e minute de jeu. Sans convaincre, le Sénégal venait de prendre une sérieuse option sur les demi-finales. Sur un contre, Camara, parti à la limite du hors-jeu, servait Hadji Diouf pour le but de la victoire, le premier du Lensois dans cette compétition. La qualification était désormais acquise. Le ton montait et Tekumu a écopé du premier carton rouge de la compétition pour un tacle appuyé sur ce même Diouf. Le Sénégal rejoint ainsi le Nigeria, son futur adversaire pour la première demi-finale. Les Camerounais, quant à eux, rejoignent les Aigles du Mali.
C’est donc les trois nations africaines qualifiées pour la Coupe du monde ainsi que le pays organisateur de la CAN qui vont se disputer pour ce qui sera le grand rendez-vous du dernier carré continental.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *