Le soutien d’un prince prestigieux

Le soutien d’un prince prestigieux

Saâd Kettani, président de l’association Morocco 2010, a de quoi se frotter les mains. Non seulement la candidature marocaine pour l’organisation de la manifestation footbalistique planétaire est sur la bonne voie, mais, aussi, la plate-forme de la convoitise marocaine se gratifie de plus en plus de piliers.Dernier en date, celui de l’Arabie Saoudite. Non des moindres, le soutien du Royaume wahhabite au Royaume du Maroc et l’appui de la candidature marocaine à l’organisation du Mondial-2010 de football est le genre d’acte dont nous a habitué le Prince héritier d’Arabie Saoudite, Abdallah Ben Abdelaziz. Lors d’une audience accordée à Saâd Kettani, à Casablanca, le Prince Abdallah Ben Abdelaziz a exprimé « le soutien du Royaume d’Arabie Saoudite et son appui à la candidature du Royaume du Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde 2010 », selon un communiqué de l’agence de presse saoudienne « SPA », repris par la MAP. Le soutien exprimé par le Prince saoudien puise ses sources, dans un premier temps, dans la conviction de celui-ci par le dossier marocain, en termes de moyens et de préparatifs. Chose qui prouve que la machine est bel et bien en marche. Dans un second temps, le Maroc fait indéniablement office de digne représentant du monde arabo-islamique et de l’Afrique. Côté préparatifs, la mobilisation du comité national de la candidature du Maroc n’est plus à démontrer. Durant la réception accordée à Saâd Kettani, le Prince Abdallah Ben Abdelaziz avait été informé des diverses dispositions prises par le Maroc. Le Prince ayant été mis au parfum, par le président de l’association Morocco 2010, quant aux efforts déployés par le Maroc en vue d’abriter cet événement planétaire et sur ses préparatifs en termes d’infrastructures sportives, de transports, de télécommunications, de routes et des stades répondant aux normes internationales fixées par le cahier des charges de la FIFA. Un plaidoyer qui n’a pas manqué de susciter l’admiration du Prince Abdallah Ben Abdelaziz, conscient des efforts consentis sur tous les plans afin de mener le dossier marocain à bon port. Un soutien qui, faut-il le souligner, pèsera de tout son poids dans la candidature marocaine à l’organisation du Mondial-2010. Ami du Maroc, le Prince héritier Abdallah Ben Abdelaziz, vice-Président du Conseil des ministres et commandant de la Garde nationale saoudienne, fait du Royaume chérifien sa seconde patrie. Les engagements et les réalisations qu’il a signés au Maroc ne se comptent pas. Le soutien exprimé à la candidature marocaine atteste des bons sentiments de fraternité et de solidarité qu’il accorde à son second pays. Un soutien dont le Maroc n’aurait cependant pas bénéficié s’il ne le méritait amplement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *