Le Stade Tunisien privé du bronze

La commission technique du championnat a, en outre, décidé la suspension à vie de toutes les compétitions arabes de football du joueur tunisien Saâd Al Ouarthani et d’en informer la Fédération internationale (FIFA).
Ces décisions interviennent suite aux événements qui ont marqué la demi-finale Al Ahly-Stade Tunisien. Hussein Al Ouarthani avait poursuivi sur l’aire de jeu l’arbitre syrien de cette rencontre dans une tentative de l’agresser estimant, tout comme ses coéquipiers, que le referee n’était pas impartial.
Ces sanctions, jugées «excessives» par les dirigeants du club tunisien, toucheront également le gardien de but et l’entraîneur des gardiens du Stade Tunisien respectivement Hussein Bejaoui et Hussein Abdeljaouad. Le premier s’est vu infliger une suspension d’une année et ne fera plus partie des keepers candidats au titre de meilleur gardien de but du championnat alors que le second écopera d’une suspension à vie de toutes les compétitions organisées par l’Union arabe de football.
L’attaquant brésilien d’Al Ittihad occupe la tête des buteurs aux côtés du tunisien Adil Sellimi (Club Africain) avec cinq réalisations, ne pourra plus être sacré meilleur buteur pour la simple raison que son nom fut retiré de la course après son agression sur l’un des joueurs du Club Africain. Sergio avait été expulsé dans le premier quart d’heure de la seconde demi-finale de ce championnat entre le Club Africain et l’Ittihad de Jeddah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *