Le Taekwondo R’bati triomphe

Le Taekwondo R’bati triomphe

Au tout début, l’assistance n’avait droit qu’à une finale plate, sans rebondissement. Mais l’intensité ne tardera pas à monter, subitement, en flèche, lors des combats opposant le club Central de Rabat à l’Olympic Club de Youssoufia (OCY). En effet, réservée à la catégorie féminine, la première partie de ces phases finales ne revêtait pas une particularité manifeste, puisque le tout s’est déroulé selon l’ordre logique des choses. Al-Hilal de Rabat s’est débarrassé, sans difficulté apparente, du Club Oussama d’Oued-Zem, avec un score sans appel de 3 à 0. La victoire du club r’bati a été signée par la championne du monde Mouna Benabderrassoul et ses coéquipières, Hasna Benhamza et Ilham Hadi, qui ont respectivement mis au tapis Ghizlaine Taïcha, Khadija et Karima Saoula, défendant les couleurs du club Oussama de Oued-Zem. Grâce à leur maîtrise, ces trois demoiselles se sont imposées contre leurs adversaires sans autre forme de procès. Au bout de trois victoires successives, leurs camarades n’avaient même plus besoin de disputer leurs matchs. Le sort en était jeté et la finalité irréversible. A l’issue de la compétition, le coach du Hilal, M. Benabderrassoul, nous a déclaré que «cette victoire n’est autre que la consécration du travail de toute une saison, et de toute une équipe (…) je suis content d’avoir réalisé un doublé grâce à mes combattantes.» Au tableau masculin, la mission des sociétaires du club Central de Rabat a été rude face aux représentants de la ville de Youssoufia, qui ont fait preuve d’une farouche combativité. Il aura fallu attendre la dernière confrontation pour départager les finalistes et procurer un fort moment d’émotion au public de la salle Ibn Yassine, à l’issue du combat qui a opposé Hicham Oudina (OCY) à Hyani Samir (Central de Rabat) chez les (-54 kg). Durant cette finale, chacun aura porté, tour à tour sur ses épaules, la responsabilité de sceller la rencontre en sa faveur. Cependant, c’est l’atroce dernière minute qui désignera le vainqueur, en l’occurrence Samir Hayani, et permettra au club Central de Rabat de remporter le prestigieux titre. Il est toutefois à signaler que chez les garçons, le suspense est demeuré entier jusqu’aux ultimes secondes de la rencontre. En effet, le premier combat a connu la victoire de Mounir Madih sur Al-Mawardi. Youssef Kachbal battra Reda Rachdi lors du second combat et permettra aux R’batis de revenir au score. La troisième confrontation sera de nouveau remportée par le club de Youssoufia, grâce à Faouzi Rachid qui ne s’est pas laissé faire face à Houssine Boussak. Abdelmajid El Hadi disposera, quant à lui, de Abdelâdim Âmori et remettra les pendules à l’heure, traçant ainsi le chemin de la victoire à son camarade Samir Hayani, qui fut à la hauteur de la responsabilité qui lui fut confiée. Par ailleurs, l’ambassadeur de la République de Corée, M. Chang-il Park, nous a fait part de son appréciation quant aux prestations marocaines. «Je tiens à féliciter les Marocains pour l’excellent niveau de taekwondo, qui a acquis une renommée au niveau international», a déclaré Chang-il Park à ALM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *