Le tenant Al-Ahly en péril

A trois journées de la fin des poules finales de la Ligue des champions d’Afrique de football, les Egyptiens d’Al-Ahly, tenants du trophée, effectuent samedi un déplacement périlleux à Lubumbashi (RD Congo) pour affronter le Tout Puissant Mazembé, le leader de la poule 1. Matches de la (presque) dernière chance aussi dans le même groupe pour la Jeanne d’Arc de Dakar tout comme, dans la poule 2, pour l’ASEC Mimosas d’Abidjan et les Mozambicains de Costa do Sol, tous deux déjà distancés par l’Espérance de Tunis et le Zamalek du Caire.
Seuls les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales. Avec trois petits points pris pour autant de rencontres, Al-Ahly a épuisé une bonne partie de son crédit. Une défaite risquerait de le condamner en le reléguant à six points du leader, à deux journées de la fin. Surtout si, de son côté, le Raja de Casablanca, 2e de la poule à égalité de points (6) avec le leader, l’emporte à domicile dimanche contre des Sénégalais, pas mieux lotis (3 points) que les Egyptiens. Ces derniers, sur le terrain poussiéreux et dur comme de la pierre du Kenya Stadium de Lubumbashi, auront la partie d’autant moins facile qu’ils se sont jusqu’alors révélés friables hors de leur base. Défaite carrément interdite dans la poule 2 pour l’ASEC (3e avec 3 points). Dimanche, les « Mimos » ont dimanche, l’avantage de recevoir mais l’Espérance Tunis, 2e du groupe derrière le Zamalek à égalité de points (7), sait qu’une victoire serait synonyme de qualification. Une perspective tout à fait probable pour les Cairotes.
Il faudrait en effet une grave contre- performance pour qu’ils ne viennent pas à bout, chez eux vendredi, de Costa do Sol, lanterne rouge de la poule avec 3 défaites en 3 matches.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *