Le tennis africain à l’épreuve casablancaise

Le tennis africain à l’épreuve casablancaise

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de tennis effectuera son grand retour au Maroc. Elle se tiendra du 9 au 16 novembre à l’Oceanic Club de Casablanca (l’OCC) en collaboration avec la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT) et la Confédération africaine de tennis (CAT). La CAN est ouverte à tous les pays membres de la CAT. Elle rassemblera les meilleurs joueurs et joueuses des 15 plus grandes nations du tennis africain, dont notamment, l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie, l’Afrique du Sud et l’Angola. Du Maroc, huit professionnels entreront en lice. Chez les hommes, Talal Ouahabi et  El Réda Amrani, Mehdi Ziadi et Anas Fattar seront à l’épreuve alors que chez les dames, les incontournables Lamia Essaadi et Fatima Zohra El Allami, Nadia Lalami et Bennani Lina tenteront de s’imposer et de se démarquer à domicile devant l’encouragement du public. La Coupe d’Afrique des nations est dotée de 25000 dollars. Sur les courts de la compétition, les nationaux devront avancer et essayer d’aller en finale en vue de gagner les premières places du tournoi. Ce qui semble probable pour les joueurs nationaux présents dans la compétition. Le déroulement de l’épreuve finale est prévu pour le samedi 15 novembre. De même, La FRMT offre deux «Wild Cards» aux vainqueurs de l’épreuve individuelle pour les deux événements majeurs du Maroc, à savoir le Grand prix Hassan II et la Coupe de Son Altesse Royale la princesse Lalla Meryem. En marge du tournoi, des réunions du comité exécutif et du comité du développement de la CAT sont également à l’ordre du jour. Lors de la dernière édition, le Maroc a frappé fort avec quatre médailles en or et autant en argent. L’équipe marocaine qui était composée d’El Amrani Réda et El Alami Fatima Zohra avait décroché la victoire en battant les Algériens Lamine Ouahab et Samia Medjahdi. Les paires Rabie Chaki et Reda El Amrani, chez les hommes, et Lamia Essaadi et Fatima Zahra El Alami, chez les dames ont offert au Maroc les premiers titres de la huitième édition. Le titre  de l’épreuve individuelle est revenu à l’Algérien Lamine Ouahab après son succès face au Marocain Yassin Idmbarek. Nous nous rappelons que les joueurs nationaux avaient disputé des rencontres de haut niveau. Ils ont pu démontrer l’étendu de leurs talents en jouant toutes les finales de cette coupe. À titre indicatif, environ 90 rencontres seront disputées lors de cette édition à l’OCC. Ce club, créé en 1989, est l’un des plus grands du Maroc. Il abrite différentes disciplines sportives en l’occurrence, le volley-ball, le basket- ball et le mini-foot. Chaque année, l’OCC organise son open annuel auquel participent plus de 500 joueurs et joueuses de différentes catégories. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *