Le titre de Belhasni en jeu

Jeune, talentueux mais surtout ambitieux. À 19 ans, Jamal Belhasni termine troisième aux championnats du monde de jet-ski en 2004. Derrière un Français et un Néo-Zélandais, Jamal fut le premier Arabe et le premier Africain à monter sur le podium de cette discipline. Un an plus tard, il réalise son rêve et décroche le titre de champion du monde de jet-ski dans la catégorie «Expert Ski Limited». Un titre que l’enfant prodige du jet-ski marocain compte désormais défendre lors des championnats du monde qui se dérouleront en octobre aux Etats-Unis. Comme chaque année, le lac Havasu dans l’Etat de l’Arizona rassemble les grands noms de cette discipline, dont fait partie aujourd’hui Jamal Belhasni.
Comment a-t-il atteint ce niveau en si peu de temps? Quel est le secret de sa réussite ?
Le jeune pilote a un parcours sans faute et une histoire qui s’apparente à un conte de fée. À Salé, Jamal Belhasni a d’abord suivi des cours d’acrobatie de l’école du cirque de l’association Chemsy (AMSIP).  
En 2000, il est parmi les enfants démunis que le président de la Fédération royale marocaine de jet-ski et ski nautique, Oussama El Allam, va parrainer. Ces jeunes ont ainsi adhéré à l’école de l’Association nationale de jet-ski. Et c’est là où tout va changer pour Jamal qui garde un très bon souvenir de cette époque: «M.El Allam était notre premier entraîneur. Il était à la fois entraîneur, éducateur et dirigeant. Il nous a appris les règles fondamentales de ce sport, ainsi que les principes de la sportivité et du fair-play», a-t-il déclaré dans un entretien accordé à ALM. Jamal Belhasni va, ensuite, se distinguer des autres pilotes. Il enchaînera les victoires à travers les compétitions nationales et internationales : quatre fois champion du Maroc, quatre fois premier dans les courses de la nuit internationale de jet-ski de Rabat, ainsi que deux fois troisième chez les professionnels lors des éditions de la nuit internationale de Rabat. En Arizona, sur le lac Havasu, notre champion décroche une médaille de bronze bien méritée en 2004 lors des championnats du monde. Son objectif était pourtant la médaille d’or. Un rêve qu’il avait tant convoité. Guidé par son ambition d’évoluer et par son envie de réussir là où les autres avaient échoué, Jamal remporte le gros lot l’an dernier en devenant champion du monde. Ainsi, en peu de temps, Jamal Belhasni a gravi les échelons pour devenir l’un des meilleurs pilotes dans la catégorie «Super Stock Expert». En octobre, il devra défendre son titre lors des 25è championnats du monde en Arizona. Habitué aux défis, Jamal Belhasni devra faire face à nouveau aux meilleurs pilotes de jet-ski des quatre coins du monde.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *