Le Togo se retire et l’Algérie veut ressusciter ses années de gloires

Le Togo se retire et l’Algérie veut ressusciter ses années de gloires

Le capitaine de la sélection nationale de football du Togo, Emmanuel Adebayor, a annoncé dimanche «la décision finale de se plier à la volonté du gouvernement (de son pays) et de se retirer de la CAN» en Angola. «Nous avons tenu une réunion entre joueurs hier (samedi) et on a tous décidé de faire quelque chose de beau pour le pays et de jouer pour rendre hommage à ceux qui sont morts. Malheureusement le chef de l’état et les autorités du pays en ont décidé autrement. On va donc plier bagages et rentrer chez nous», a-t-il indiqué, cité par la Radio Monte Carlo sur son site RMC.fr. «L’avion présidentiel va venir nous chercher. Quand j’ai eu le président au téléphone ce matin, il m’a dit que l’avion a déjà quitté Lomé», a-t-il précisé. «Mais est-ce que les gens qui ont laissé leur peau, qui sont morts pour nous, vont être contents qu’on rentre? Je ne sais pas. La compétition aurait dû être annulée», a regretté l’attaquant du club anglais de Manchester City.
Adebayor a précisé avoir parlé avec toutes les autorités, en sa qualité de capitaine et porte-parole du Togo, «pour leur demander de prendre toutes les mesures nécessaires pour notre sécurité», soulignant avoir parlé également avec les délégations des autres équipes basées à Cabinda. «Ils m’ont exprimé leur soutien en disant qu’ils étaient prêts à quitter la compétition si on le faisait, mais on s’est rendu compte ensuite qu’ils étaient prêts à poursuivre. Nous, on va rentrer et on souhaite bon courage à ceux qui vont rester, surtout le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Ghana (adversaires du Togo dans le groupe B)».
Le retrait des Togolais de la CAN-2010, qui a débuté  dimanche à Lunda (10-31 janvier), intervient suite à l’attaque mitraillée de leur autocar par des hommes armés vendredi dans la région enclavée de Cabinda et qui a fait au moins deux morts, le chargé de communication et l’entraîneur des gardiens de but.  Pour sa part, l’Algérie joue contre le Malawi ce lundi à Luanda. «Nous avons comme premier adversaire le Malawi qui est une équipe à ne pas négliger et qui est très disciplinée», a déclaré à ALM Rabeh Saadan, entraîneur de l’équipe algérienne. Les Algériens, absents lors des deux dernières éditions après 14 ans de présence constante (1980 à 2004), seront animés par la volonté de ressusciter les gloires des années 1980 et décrocher un deuxième titre continental (1990 à domicile). Pour sa 7ème participation à la phase finale de la Coupe d`Afrique des nations (CAN) de football, le Burkina Faso veut battre la Côte d’Ivoire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *