Le Tour du Faso dominé par les Marocains

Le Tour du Faso dominé par les Marocains

Une particularité au Tour du Faso, les quatre premières places de ce tour demeurent marocaines après quatre étapes. La première étape, longue de 136 km, Kokologho – Boromo, courue vendredi 23 octobre, a enregistré 90 partants venus de 15 pays. Elle a été remportée par les cyclistes nationaux. Le Maroc s’est imposé devant la Belgique et le Cameroun.
Le premier marocain à franchir la ligne d’arrivée est Abdelaati Saâdoune de l’équipe nationale B et qui a d’ores et déjà endossé le maillot du meilleur africain, suivi de Adil Jelloul, qui s’est vu lui aussi remporter le maillot du meilleur sprinteur du jour et Mohcine Lahssaini est entré 3ème. Tarik Chaoufi, Mohammed Saïd Ammouri et Arbia Adnan, de l’équipe nationale A, se sont classés respectivement 12e, 13e et 14ème à 21 secondes du premier. Entre les villes de Pa et Gaoua (sud-ouest) sur 159 km, Mohcine Lahcini a remporté la deuxième étape du 23ème Tour cycliste du Burkina Faso, disputée samedi 24 octobre. Mouncine Lahsani, qui est entré en triomphe à Gaoua, a détrôné de la plus courageuse des manières Julien Schick qui est arrivé avec un groupe du peloton accusant un retard de 7mn.Cette étape a été parfaitement dominée par les coureurs marocains. Lahcini s’est imposé au sprint, devant ses compatriotes Mohamed Saïd Ammouri, deuxième, et Adil Jelloul, troisième. Lahcini endosse, au passage, les maillots jaune et vert, ceux du premier africain et du plus jeune coureur du Tour. Adil Jelloul, vainqueur de l’édition 2007, a enfilé le maillot du meilleur sprinteur de la course. À noter, la 2e étape, Pa – Gaoua, est l’une des plus longues de ce tour, 159km, avec son relief de collines. La 3e étape du tour , entre Orodora – Bobo, 136,5km, avec un circuit en ville de 10,5km, a été encore l’apanage des Marocains. La victoire d’étape revient par contre au Belge Lionel Syn, mais il est suivi par toute la sélection nationale qui consolide ainsi le maillot de Mouhcine et leur classement général. L’étape a été couverte en 3h10’03’’,soit une vitesse horaire de 43km. L’écart entre les Marocains, les Burkinabès (2èmes du classement général) s’est creusé avec près de 17mn au général.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *