Le Tour du Maroc repart pour un autre tour

C’est parti pour le Tour du Maroc cycliste. Certes, les préparatifs de cette grande manifestation internationale ont enregistré un petit retard, en raison de la mésentente intervenue au sein de la famille cycliste.
Cependant, cette situation est considérée comme un nuage passager, qui n’aurait aucune incidence sur le déroulement du programme tracé par le bureau fédéral. En effet, tout est rentré dans l’ordre grâce à la compréhension et la prise de conscience dont les intéressés ont fait preuve.
À ce titre, il y a lieu de signaler le rôle joué par le secrétaire général des sports et du représentant du Comité national olympique marocain pour la dissuasion des membres de la famille cycliste, afin qu’ils laissent de côté les petites querelles qui, par moments, peuvent s’avérer positives, dans la mesure où les critiques de part et d’autres peuvent contribuer à faire avancer le cyclisme dans notre pays. Sur le plan technique, toutes les mesures ont été prises et on annonce la participation d’une trentaine d’équipes étrangères, qui seront sélectionnées par le comité organisateur dans les jours à venir. Les férus du vélo sont appelés à se mobiliser pour relever ce défi, à savoir la 19e édition du Tour du Maroc et confirmer la compétence dont ses membres ont fait preuve, à l’occasion de la précédente édition qui a brillé sur le plan organisationnel. «L’intérêt du sport a prévalu, grâce à la médiation du secrétaire général du secteur des sports et du représentant du CNOM, toute la famille du vélo s’est réunie pour organiser le Tour du Maroc, prévu fin mars 2005, et préparer le championnat arabe juniors pour le mois d’août prochain», a déclaré à «Aujourd’hui Le Maroc» Abdelkhaled Khaldoun, membre fédéral. S’agissant du renouvellement des instances fédérales, M. Khaldouni a indiqué qu’«une assemblée générale sera tenue après le déroulement du tour du Maroc».
De son côté, Jamal Khalil, un autre membre fédéral, estime que «le cyclisme marocain doit retrouver son éclat de jadis, du temps où le Maroc était l’une des locomotives de ce sport à l’échelon international». Pour ce faire, tous les intervenants dans ce domaine, à savoir la fédération, les clubs, les sponsors et la presse doivent mobiliser leurs efforts dans le sens d’une action constructive pour relancer ce sport. Pour rappel, il y a lieu de signaler qu’en dépit des frictions ayant opposés les membres de l’ancien bureau fédéral, à leur tête Khalil Jamal, et ceux élus à l’issue de l’assemblée générale du 23 février 2002, le calendrier fédéral établi au titre de la saison sportive 2004/2005 n’a souffert d’aucune perturbation.
Toutes les courses programmées, depuis le début de la saison sportive, ont eu lieu, dont la dernière, dans la ville de Fès, le week-end dernier.
Pour cette fin de semaine, le Fath union sports organise, en partenariat avec le CNPR (club nautique de la plage de Rabat), une course le dimanche 13 mars 2005, dont le départ sera donné devant la plage de Rabat et l’arrivée au quartier de l’Océan, sur une distance de 100km qui mènera les coureurs vers l’axe Témara-Nkhilat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *