Le trio de tête prend de l’avance

La cascade de victoires de l’Olympic Club de Safi ne semble pas sur le point de se tarir. Bien au contraire. De journée en journée, les Safiots confirment leur statut de leader. Les journées défilent à un rythme effréné et ils voient le couronnement de tant d’efforts se profiler à l’horizon.
Pour ce 19e défi, l’OCS avait reçu l’Union Sportive de Mohammedia. Vainqueurs par la petite marque (1-0), les locaux ont failli être rattrapés par des poursuivants acharnés. Pour ce qui en est de leur acharnement, celui-ci n’est plus à démontrer.
Tels des wagons tirés par la locomotive safiote, l’Union Tourga Sport et le Hilal de Nador, respectivement premier et second dauphin du leader, sont bien décidés à ne pas le lâcher d’une semelle. Jouant également à domicile, ils ne pouvaient laisser passer cette opportunité.
L’UTS a croisé le fer avec Majd Al-Madina de Casablanca lors d’une passionnante rencontre, ayant connu une profusion de buts. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le public en a eu pour son argent. Les locaux scellèrent, en effet, le sort du match à leur avantage, sur le score de 4 buts à 2.
L’autre poursuivant, un Hilal de Nador tout aussi obstiné, était aux prises avec le TAS de Casablanca. Partant sur les traces des deux têtes du classement, le HAN a disposé de son challenger. Certes, il a été question d’une victoire, somme toute étriquée (1-0), mais n’empêche que les trois précieux points de la victoire était au bout du parcours.
Les trois compères restent donc au coude à coude, l’OCS étant dans une position confortable, à 5 longueurs en avant. L’UTS lui emboîte le pas avec 35 points au compteur, tandis que le Hilal de Nador totalise 33 points.
Le Stade Marocain qui occupe la 4e place au classement et qui a effectué un certain retour dans la course, a vu son élan stoppé net par le Nejm de Marrakech, qui renoue ainsi avec la victoire. L’étoile marrakchie a certainement réservé un accueil chaleureux à ses hôtes. Celle-ci les a cependant renvoyés lestés d’une défaite considérable (2-0).
Le FUS de Rabat semble également sortir de sa torpeur et c’est une lourde défaite qu’il a infligée à la Renaissance Sportive de Berkane (0-4). Le FUS, malheureux relégué de la saison écoulée, devrait au moins se maintenir au milieu du classement s’il entend sauver les meubles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *