Le WAC achève son mercato hivernal

Le WAC achève son mercato hivernal

À la recherche de renforts à la fois offensifs et défensifs, le Wydad de Casablanca (WAC) a passé à la vitesse supérieure en bouclant le plus vite possible ses recrutements hivernaux. Dans l’espoir de voir l’équipe casablancaise retrouver son panache d’antan, les dirigeants du club n’ont pas perdu beaucoup de temps pour finir leur mercato avec une petite récolte. Quatre nouveaux joueurs vont, en fait, rejoindre les rouges. Deux d’entre eux sont Argentins.
La première recrue était connue. Il s’agit, évidemment, du joueur des FAR Hakim Ajraoui ; un recrutement qui a fait couler beaucoup d’encre puisque les négociations entre les deux clubs n’ont pas été faciles. Âgé de 24 ans et formé au COD de Meknès, Hakim Ajraoui avait été transféré il y a deux ans aux FAR, dirigés à l’époque par M’hamed Fakhir, l’actuel sélectionneur national.
L’intégration de ce joueur au sein du WAC a été convoitée par l’entraîneur des rouges José Romao. Et cela fait des mois que les dirigeants du Wydad étaient en contacts avec les responsables des FAR et avec lui. Vainqueur avec les militaires d’une coupe de la Confédération africaine fin 2005, Ajraoui devait initialement rejoindre le WAC l’été dernier dans le cadre d’un transfert sous forme de prêt, mais la transaction avait échoué. L’attaquant avait décliné l’offre du WAC. Et c’est finalement dans le cadre d’un échange qu’il a fini par atterrir au Wydad pour une durée de cinq ans. En contre partie, le WAC a cédé aux militaires son avant-centre Mohamed Bourji.
La seconde recrue du Wydad est un revenant. Il s’agit de Tarik Koubi qui a été formé au sein du club casablancais. Ce natif de 1983, a fait partie de la formation wydadie qui avait participé à un stage à Saint-Etienne sous la direction de Jacky Bonnevay. Une fois le stage terminé, Koubi a décidé de rester en France. Son retour parmi les rouges devra, en principe, combler le vide causé par le départ du défenseur ivoirien Jean-Jacques Gosso Gosso. D’après le site Internet du WAC, ce joueur «pourra évoluer en tant qu’arrière droit ou au poste de milieu défensif» qu’occupait Gosso Gosso avant son vol pour Tel-Aviv où il a rejoint d’équipe israélienne du Maccabi. Les deux autres recrues sont des attaquants de nationalité argentine. Le plus jeune s’appelle Claudio Daniel Ortiz.
C’est un milieu offensif, âgé de 26 ans. L’autre Argentin, Christian Jeandet, est âgé de 31 ans. Ces deux joueurs, qui évoluaient au sein de clubs argentins et mexicains, avaient signé leurs contrats vendredi dernier. Concernant les montants de ces transferts, les dirigeants du WAC restent discrets. Ils n’ont rien laissé filtré ; en tout cas pour le moment.
Par ailleurs, la période des transferts a été également l’occasion pour certains joueurs de changer d’air. C’est le cas du milieu défensif wydadi, Rédallah Doulyazal, qui a rejoint le Kawkab de Marrakech (dirigé par Badou Zaki) à titre de prêt.
Le club du Wydad, champion sortant, peine à retrouver sa  cadence de jeu. Ses résultats sont fluctuants. Et parfois, les rouges ne trouvent pas le chemin des filets.
Ce fut le cas à l’issu de l’avant-dernière journée de la phase aller du championnat national, disputée mercredi dernier, lorsque le WAC a été tenu en échec par l’Ittihad de Tanger, lanterne rouge (0-0). L’arrivée des nouveaux attaquants argentins va-t-elle changer la donne ?…  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *