Le WAC et le Raja trébuchent

Le Raja et le Wydad de Casablanca ont concédé, mercredi, la défaite sur la même marque de 1-0, en quarts de finale de la ligue arabe des champions de football, les "Verts" à Koweït City devant Al Qadissya, et les "Rouges" à Oum Darmane face au club soudanais d’Al Hilal.
Les Rajaouis, dans la première apparition sous la houlette de leur ancien coach argentin Oscar Fullone, ont complètement raté leur déplacement car ils auraient obtenu au moins le match nul, à défaut de s’imposer.
Dès l’entame de leur rencontre, ils ont pesé de tout leur poids face à un adversaire conscient de la difficulté de sa mission, mais au fil des minutes, ils se sont montrés incapables de changer leur jeu systématiquement orienté vers la gauche où évoluaient Nabil Masloub et Zakaria Zerouali. Les locaux se sont distingués par leur jeu collectif et une bonne organisation sur tous les plans, en particulier au niveau offensif mené par les tonitruants Badre Al-Moutaouaâ et Salama Khalaf. Sur une montée en bloc des Koweïtiens, Salama, meilleur buteur du tournoi avec six réalisations, sert ses coéquipiers en pleine surface de réparation des Rajaouis, mais le capitaine Nabil Masloub, en voulant éloigner le danger, a eu le malheur de pousser le ballon… dans ses propres filets (8è). Le gardien Yassine El Had, qui a pris la place de Mustapha Chadli, suspendu, était impuissant. Les hommes d’Oscar Fullone se sont investis à fond pour revenir à la  marque en multipliant les contre-attaques et les infiltrations par les flancs, mais ils ont eu affaire à une défense qui maîtrise son sujet avec des ratissages à la chandelle à chaque fois qu’il est nécessaire. La défense d’Al Qadissya a certes souffert le martyr, mais leur gardien de  but Naouaf Al Khaldi, maître de sa zone, a évité aux siens de sombrer à  maintes reprises et d’achever la rencontre sur le score étriqué de 1-0.
Par ailleurs, le même sort a été réservé au Wydad à Oum Darmane par le Hilal du Soudan, au terme d’un match alléchant et qui a tenu toutes ses promesses.
Les "Rouges", soucieux de ramener un bon résultat, ont opté dès les  premières minutes pour le pressing afin d’acculer leurs adversaires dans leur camp, dans la perspective de prendre tôt l’avantage et par la même chambouler tout le schéma tactique de leurs vis-à-vis. Mais les Soudanais, poussés par un grand public, ont affiché une ferme volonté de l’emporter, avec le plus large score possible, parfaitement conscients que la phase retour ne leur sera pas de tout repos.
Il a fallu attendre la 39è minute de jeu pour assister à l’unique but de la rencontre, suite à un cafouillage dans la surface de réparation du portier Nader Lamyaghri. Haitem Kamal Eddine a surgi pour loger le cuir au fond des filets du Wydad, donnant ainsi l’avantage aux siens (1-0). La rencontre s’est achevée ainsi sur cette marque de 1-0, la même concédée par le Raja à Koweït City. Ce résultat est un handicap surmontable par les clubs marocains, comme ils l’ont pu en effet au tour précédent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *