Le WAC frappe fort d’entrée de jeu

Le WAC frappe fort d’entrée de jeu

Le premier coup de sifflet a retenti sur le Championnat du Groupement national de football de première Division. Les vacances épuisées, l’on a ressorti tenue et godasses des placards. Les crampons sont de nouveau entrés en scène et la course au titre est dorénavant lancée.
Pour cette première journée, l’on ne peut avancer que le public ait été en manque des péripéties du championnat. Loin de là. La réticence des footeux était palpable même lors des grandes rencontres. Un fait qui n’est pas sans desservir la cause du football national, notamment en matière de rentrée financière, sachant que les clubs marocains souffrent du peu de moyens dont ils disposent.
Le coup d’envoi n’aura pas pour autant attendu et les joueurs ont vite fait de renouer avec les pelouses. Comme au début de chaque saison, les clubs tentent de mettre le paquet, histoire de prendre de l’avance et se garantir une place en haut du classement. Chose qui n’a pas été générale. D’autant plus qu’il doit bien y avoir des perdants, tout de même. C’est clair.
Ainsi, cinq équipes ont réalisé leur objectif de Journée 1, à savoir sortir victorieux et se mettre 3 points en poche. Le Wydad de Casablanca et son éternel frère-ennemi, le Raja, en plus de l’Olympique de Khouribga, le Chabab de Mohammadia et le COD de Meknès ont pris le meilleur sur leurs adversaires respectifs et mènent la course à l’issue de cette première journée.
Le WAC est allé arracher sa victoire chez l’Ittihad de Tanger (0-3). La première mi-temps s’était pourtant déroulée en toute stérilité. Ce n’est qu’en deuxième période que les Casablancais ont déclenché les hostilités. En effet, il aura fallu attendre la 50e minute pour que Madihi ouvre le bal. Il sera imité en cela à la 67e minute par Sarsar qui, en récidiviste, en placera une autre à la 78e.
Pour sa part, le RCA accueillait la révélation de la saison passée, l’Association de Salé en l’occurrence. Même son de cloche que la rencontre WAC-IRT : première mi-temps infructueuse et ce n’est qu’à une dizaine de minutes de la fin du match (80e) que Jalal libérera ses coéquipiers et la poignée de supporters présente dans le stade. Jalal ira sur les traces du Wydadi Sarsar et aggravera la marque à la 89e minute.
Fidèle à sa coutume, l’OCK entama la saison sur un bon point face à la Mouloudia d’Oujda (1-0). Et c’est Khadouri qui signa le but de la victoire à la fin de la première période. Le club des Phosphatiers avait bien débuté le championnat l’année dernière. Durant plusieurs journées, il était omniprésent parmi les clubs de tête, mais il a fini par lâcher du lest et s’est retrouvé dépassé par les événements.
Le Chabab de Mohammadia a, lui aussi, effectué un bon départ avec cette première victoire sur l’Olympic Club de Safi. Ârrafi fut l’artisan de l’unique but de la rencontre (52e). Après une piètre prestation la saison dernière, le club de Mohammadia semble vouloir changer la donne et s’imposer lors de cette saison. Nouveau promu au GNF-1, l’OCS, en revanche, n’aura pas brillé des milles feux qui l’avaient caractérisé lors de son dernier passage par le GNF-2.
Les Meknassis du COD ont également été au rendez-vous de la victoire, au détriment de l’Ittihad Zemmouri de Khemisset (0-1) chez qui ils ont glané les trois précieux points.
Le match qui s’est déroulé dimanche en fin d’après-midi devait permettre, soit aux FAR soit au Moghreb de Fès, de rejoindre le peloton de tête. La course ne fait que commencer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *