Le WAC renoue avec la victoire

Le WAC renoue avec la victoire

À une journée de la fin de la saison régulière du championnat national, on peut d’ores et déjà parler de sept équipes qualifiées, il s’agit en l’occurrence de l’IRT, l’ASS, le FUS, la RSB, le TSC, le Raja et le MAS. Mais le doute plane toujours en ce qui concerne la huitième équipe du WAC ou de l’ASE qui complètera le tableau qualificatif au play-off.
Ainsi donc la dernière journée sera décisive aux deux équipes puisque le WAC s’opposera au TSC dans un derby casablancais, et l’ASE se mesurera à la RSB. Quoi qu’il en soit, les deux équipes seront livrées à un duel à distance sans merci et seul «le coup de sifflé final» décidera de leur sort respectif. Mathématiquement tout est encore possible. Le WAC et l’ASE disposent de 21 pts, en cas de défaite ou la victoire des deux équipes, c’est le WAC qui joue le paly-off, l’ASE sera barragiste, mais si le WAC perd et l’ASE gagne c’est l’ASE qui jouera le play-off et le WAC barragiste.
Cette avant dernière journée de la saison régulière du championnat national d’élite a été caractérisée par la défaite respective de tous les clubs hôtes excepté le WAC qui n’avait en outre aucune autre alternative que de vaincre l’ASE pour plus de 31 pts d’écart, s’il veut garder ses chances intactes pour une place aux play-off.
La salle du WAC était au rendez-vous avec cette rencontre cruciale entre les deux mal-classées en l’occurrence le WAC et l’ASE. Les Reds savaient pertinemment qu’il fallait vaincre pour dissuader une partie du doute quant à une éventuelle qualification au play-off. Dès l’entame, le WAC a imprimé un rythme endiablé à l’ASE qui s’est trouvée déboussoler malgré les temps morts demandés par son coach Ferzouz Hamid. Ce premier quart-temps a permis aux locaux de sortir victorieux (24-11) +13. Le deuxième quart-temps, les Widadis ont continué dans leur lancée par le biais de des deux Yougoslaves Ivan et Matic pour plier les premières vingt minutes sur le score de (49-20) +20.
De retour des vestiaires, tous les spectateurs attendent au moins une petite réaction de la part des visiteurs, mais rien de tout cela ne se produit puisque le WAC n’a pas cessé de creuser l’écart (69-39) +30 au terme du troisième set. Lors du dernier quart-temps, ni Ousfour ni Arazane n’ont pu redresser la barre de l’ASE puisque le WAC a fait cavalier seul, infligeant une sévère défaite à l’ASE (95-54) +41.
Ainsi, le sort du WAC se trouve entre ses mains pour figurer parmi les huit équipes du play-off.
La salle Ibn Yacine a abrité à son tour le derby des riverains entre l’ASS et le FUS. Un match à suspens qui s’est achevé par 58 partout. Mais lors de la prolongation de 5 minutes, les Fussistes ont sorti leur grand jeu pour assommer les Slaouis (60-69) +9. A Berkane, le Raja a humilié la Renaissance sportive locale sur le score sans appel de (52-75) +23. À signaler le mauvais comportement d’un joueur de la RSB qui a blessé grièvement le joueur étranger du Raja Doudou. A Fès, le MAS n’a pas su profiter de l’avantage de la salle et s’est incliné en fin de parcours sur le score étriqué de (74-75) +1 devant une équipe de l’Ittihad sportif très athlétique et courageuse. La salle Najib Ennouaïmi d’El Jadida avait pour cadre la rencontre DHJ-IRT, la lanterne rouge au leader, cette rencontre s’est soldée par la victoire des Tangérois sur la marque sans appel de (85-100) +15.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *