Le WAC reprend les commandes

Le WAC reprend les commandes

Les leaders tombent l’un après l’autre. Après le Chabab de Mohammédia et la Jeunesse Sportive Massira, c’est au tour du CODM de perdre la tête du peloton après sa défaite (1-0), dimanche après-midi, la première de la saison, face au nouveau promu l’Olympic de Safi.
Défaite, qui a permis au Wydad de Casablanca, vainqueur, loin de ses bases, de l’ASS (0-2), de s’emparer provisoirement du fauteuil du leader, à l’issue de la huitième journée du championnat de première division du Groupement national de football d’élite (GNFE-1).
Après une période de passage à vide, les hommes de Jacky Bonnevay ont réussi à se ressaisir, signant leur deuxième victoire à l’extérieur face à des Slaouis en perte de vitesse et qui en sont à leur deuxième défaite consécutive depuis leur élimination de la Ligue des champions arabes. En battant le CODM, l’Olympic de Safi, qui en est à son deuxième succès de la saison après celui enregistré, la semaine dernière, devant la JSM, et sur son propre terrain, vient d’ajouter une autre victime à son tableau de chasse. Deux éléments expliquent les trois points arrachés face au CODM : la soif de vaincre des joueurs et la menace qui pesait sur leur entraîneur El Amri, plus que jamais assis sur un siège éjectable. Les Safiots semblent avoir trouvé la bonne voie après un début de championnat trébuchant.
L’Olympic de Safi n’est pas la seule équipe à avoir frappé fort lors de la huitième journée. Le Moghreb de Fès aussi. Les coéquipiers d’Omar Hassi se sont imposés face à une équipe pas facile à battre, l’Ittihad Khémisset, vainqueur le week-end dernier du Raja de Casablanca. Quant à la formation des FAR, qui devait absolument s’imposer, vu ses résultats enregistrés ces derniers temps (quatre nuls et une défaite), elle n’a pas laissé passer l’occasion pour infliger une sévère défaite à la JSM (3-0). Résultat qui ne reflète pas la réalité de la rencontre puisque les hommes de Saâd Dahane ont réussi à tenir la dragée haute aux protéges de M’hamed Fakhir, avant de craquer en seconde période sur des erreurs du gardien de but et de la défense de la JSM. Pas loin de Rabat, le Raja de Casablanca, qui recevait, dimanche au Complexe Sportif Mohammed V, l’une des révélations de cette saison, à savoir l’Union Touarga, a, certes, fait l’essentiel en glanant les trois points de la victoire (2-1), mais sans plus. Autrement dit, sans convaincre.
L’entraîneur des Verts, Alain Fiard, a du pain sur la planche. Non seulement, le champion en titre a du mal à imposer son jeu, mais fini toujours ses rencontres à dix. Après le capitaine Chadli, Aboucharouane, Edgar, c’était au tour cette fois-ci de Sakim de quitter prématurément le terrain. Pendant ce temps-là, le Mouloudia d’Oujda, auteur d’un bon début de championnat, s’est contenté d’un match nul face à l’Ittihad de Tanger (1-1), tout comme le Kawkab de Marrakech, tenu en échec sur ses propres bases devant l’Olympique de Khouribga. Après cette huitième journée, le KACM est la seule équipe à n’avoir pas encore réalisé la moindre victoire. Mission difficile pour le nouvel entraîneur du Kawkab, El Khaider, qui, malgré tout, reste optimiste. Leader en début de championnat, le Chabab Mohammédia continue d’enchaîner les contre performances. Dimanche dernier, les protégés de Raâd n’ont pu aller au- delà d’un nul devant le Hassania d’Agadir (0-0).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *