Le WAC souffle sa 76ème bougie : Un anniversaire très spécial

Le WAC souffle sa 76ème bougie : Un anniversaire très spécial

Le Wydad a fêté hier son 76ème anniversaire. Une histoire pleine de gloire et de succès pour ce club. Le 8 mai de chaque année, les Rouges, au Maroc et ailleurs, célèbrent leur club porteur du record des titres de champion du Maroc à 17 reprises. Il y a 76 ans, exactement le 8 mai 1937, le WAC était officiellement créé par un groupe de jeunes résistants menés par Haj Mohammed Benjelloun. Le Wydad allait très rapidement devenir une équipe incontournable prête à relever tous les défis. Ayant remporté tous les titres en commençant par le premier titre de champion du Maroc, la Coupe du Trône et la Coupe d’Afrique, constituant ainsi le plus riche palmarès de l’histoire du football national, ceci sans jamais avoir été relégué en seconde division. Les Rouge et Blanc ont marqué l’âge d’or du football national, quand les anciens joueurs doués du Wydad à l’instar de Hajjami, Larbi, Sahraoui, Alaoui, remportaient leur premier titre de championnat en 1948 face aux géants de l’époque, l’USM et l’USA pour annoncer la naissance d’un grand du football. En 1949, le Wydad réussit à remporter toutes les compétitions sur lesquelles il était engagé et enchaîne avec deux autres titres de championnat en 1950 et 1951, sans oublier les titres obtenus en Championnat d’Afrique du Nord entre 1949 et 1951. 37 titres en 76 ans. Le Wydad a réussi à imposer ensuite sa domination du football national en décrochant 13 titres de championnat du Maroc, neuf titres de Coupe du Trône, deux titres arabes et deux autres continentaux. Mais cet anniversaire coïncide cette année avec une période difficile pour le WAC. Le club a été dernièrement éliminé de la Coupe de la Confédération africaine, est très loin du titre du championnat national Pro Élite-1 mais toujours en course pour une place africaine ou arabe. A cela s’ajoutent les problèmes qui, depuis quelques semaines, secouent le club avec le bras de fer qui oppose les supporters au président Abdelilah Akram auquel ils demandent de partir à tel point qu’ils ont boycotté le 114ème derby face au Raja.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *