Le WAC veut rectifier le tir

Le WAC veut rectifier le tir

Pour sa deuxième rencontre à domicile, le Wydad de Casablanca affrontera, ce soir au Complexe sportif Mohammed V, la formation tunisienne de CA Bizertin, match comptant pour la troisième journée (groupe 4) de la Ligue des champions arabes de football. Derby maghrébin très attendu et qui promet d’être très disputé. Les Rouge et Blanc, tenus en échec (1-1) sur leur propre terrain, il y a deux semaines, face à Al-Ahly de Jeddah, n’ont pas droit à l’erreur s’ils veulent préserver leurs chances de qualification pour le prochain tour, surtout que dans le même groupe, le leader le NA Hussein Dey a été contraint au nul, lundi soir, par le club saoudien d’Al-Ahly de Jeddah (1-1).
Résultat qui permettra, certainement, aux hommes de Jacky Bonnevay, très motivés après leur dernière prestation face aux Saoudiens, d’envisager leur match avec les Tunisiens avec plus de sérénité. Seulement voilà, le WAC, qui souffre déjà d’un problème d’effectif, aura un autre handicap : le remplaçant du gardien Nadir Lemyaghri. Dans l’entourage du club, on parle du capitaine de l’équipe, Lahcen Abrami, comme deuxième portier des Reds. D’ailleurs, si Badou Zaki n’a pas fait appel aux services de Lemyaghri, c’est parce que le WAC en a vraiment besoin pour cette rencontre.
De son côté, le CAB, qui reste sur une lourde défaite contre Nasr Husseïn Dey lors de la deuxième journée (0-3), s’est préparé sérieusement pour cette confrontation. Au cours de la semaine passée, le club tunisien a disputé deux matchs amicaux contre l’OB (4-2) et Ras Jebel (1-0). Faute de compétition officielle, ces deux rencontres étaient, en quelque sorte, le dernier test des Cabistes avant leur départ pour Casablanca. Pour le coach brésilien du club tunisien, Paolo Rubim, l’essentiel du travail a été axé sur les erreurs commises lors de la dernière sortie de ses poulains face à Nasr Husseïn Dey, notamment au niveau de la défense. Dernier du groupe 4, le CA Bizertin sera obligé de défendre ses chances. Les Tunisiens vont essayer d’arracher, au moins, le match nul pour espérer rester dans la course. Toute défaite serait de lourdes conséquences pour le club. Selon le site Internet www.essahifa.info.tn, et pour motiver la troupe, l’association des supporters du club a promis des primes aux joueurs en cas de bon résultat face au Wydad.
Il faut dire que le CA Bizertin n’est plus ce qu’il été. Sacrées champions de la Tunisie en 1984, vainqueurs de la coupe à deux reprises (1982-1987) et champions de la Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de la coupe (1988), les Cabistes ont perdu un peu de leur poids. À rappeler que le WAC et le CA Bizertin se sont déjà rencontrés. Leur première confrontation remonte à 1949 à l’occasion du Championnat d’Afrique du Nord. À l’époque, les Rouge et Blanc ont gagné le match sur le score fleuve de 6 à 2.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *