Le Wydad rate le coche

Le Wydad rate le coche

L’équipe du Wydad a fortement réduit ses chances de remporter le titre de champion des clubs arabes suite à sa défaite face à l’Es Sétif, vendredi dernier, à domicile par le score d’un but à zéro. Le but de la victoire a été inscrit par Farid Taouil. L’équipe algérienne, quant à elle, a renforcé ses chances de décrocher un deuxième sacre cette année. Lors de la précédente édition, les Stéfiens s’étaient imposés aux dépens d’Al Fayçali Amman. Dans la défaite du Wydad, le technicien Oscar Fullone assume, selon les analystes, une grande part de responsabilité. Celui-ci n’a pas pu bien exploiter l’enthousiasme des joueurs. Il n’a pas su imposer sa loi face à la tactique, jugée rusée, de son adversaire. Oscar Fullone s’est piégé par le Français Bernard Simondi. Seule une victoire à Blida permettrait à l’équipe rouge de s’adjuger le titre. Les Rouges ont battu les Algériens par un score de deux buts lors du match retour, prévu le 22 mai. Tous ceux qui ont suivi le match, se sont rendu compte de la large domination des Wydadis et de leur envie de vaincre. Le comité Akram a misé beaucoup sur ce face-à- face qui serait sa dernière carte cette année. L’équipe a passé son séjour de concentration à El Jadida. Aussi, Abdelilah Akram, le président du Wydad a promis aux joueurs des primes séduisantes en cas de victoire finale. Aussi, les Rouges avaient-ils nettement dominé la première partie du jeu. Ils ont tout fait sauf l’essentiel en ratant plusieurs occasions d’ouvrir la marque. En effet, ils étaient sur le point d’afficher leur suprématie à la 9ème minute de jeu par le biais de Khalid Sekkat. Mustapha Bidoudane sert de la tête  Sekkat qui, dans une position un peu difficile rate sa frappe ce qui permet au gardien de but algérien de sortir le ballon. Passé un quart d’heure de jeu, Abdessamad Rafik qui enchaîne quelques dribbles dans la surface de réparation, encaisse un carton jaune en voulant induire l’arbitre tunisien Aouaz Traboulssi en erreur. Jusque-là, les visiteurs subissaient les attaques des poulains d’Oscar Fullone, bien rentrés dans le match. La deuxième alerte rouge est venue également de Rafik (34e) qui, d’un coup de tête, trompe le gardien algérien, mais le défenseur Adil Maâyza sauve la balle sur la ligne du but.
L’Es Sétif s’est trouvé en grande difficulté. Les premières multiples attaques de Lhaj Aïssa ont échoué face à la défense wydadie. Une belle tentative s’est  s’offerte au Wydad à la 40ème min de jeu quand Ahmed Talbi sert un joli ballon à Bidoudane. Celui-ci frappe et vise les filets mais le gardien sans trembler parvient à éloigner le ballon. 
Au retour des vestiaires, on avait l’impression que seules les poulains de Simondi ont bénéficié de la pause, surtout après le remplacement de Abderrazak Sakim et Rafik Abdessamad respectivement par Abderrahim Saïdi et Jouaya Hicham. Les Wydadis ne retrouvaient plus leur rythme. Une donne qui permettra aux Algériens de s’imposer au milieu de terrain. Le Wydad dans sa course contre la montre croyait encore en la victoire. Il s’est vu créer quelques occasions dont les plus imminentes ont été la balle à ras-de-terre de Faouzi Brazi (50è), arrêtée par le gardien, et le cafouillage en pleine surface de réparation de l’ESS (53e) qui s’est terminé par un tir dans le décor de Ahmed Talbi, qui se trouvait pourtant libéré de toute surveillance. Au moment où les Rouges, épuisés, se préparaient pour leur dernière charge dans l’espoir de trouver la faille, ils encaissaient le but sur un coup de tête de Farid Taouil, fraîchement aligné. Ceci-étant, le match retour à Blida promet d’être serré. Le Wydad devrait sortir son grand jeu pour sauver sa saison alors que l’Es Sétif s’est adjugé un avantage qu’il tentera de préserver.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *