Le XV marocain en finale africaine

Le XV marocain en finale africaine

Nouvel exploit de la sélection marocaine de rugby. Les protégés du Français Bernard Delbreil ont réussi à décrocher leur billet de qualification pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, édition 2004, après leur victoire à l’extérieur, samedi à Yaoundé, sur leurs homologues camerounais sur le score sans appel de 18 à 6. Une rencontre comptant pour la troisième et dernière journée des phases éliminatoires de la CAN 2004.
Résultat important et qui place, désormais, le XV national à la tête du groupe 1 avec un total de 9 points, suivi de la Côte d’Ivoire avec 7 points, la Tunisie (5 points) et le Cameroun (3 points). En finale, l’équipe marocaine sera confrontée à un adversaire qu’elle connaît très bien. Elle sera opposée soit à la Namibie soit au Zimbabwe. Deux équipes qui pratiquent un rugby de l’hémisphère sud différent de celui de l’école française. Un rugby semblable à celui pratiqué par l’équipe de l’Afrique du Sud. La formation marocaine avait déjà rencontré son homologue namibienne lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de l’année 2003, le 28 février dernier à Casablanca. Rencontre qui s’est soldée par la victoire des rugbymen marocains sur la marque de 27 à 17, remportant ainsi leur premier sacre africain dans l’histoire de la balle ovale marocaine.
La date de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, édition 2004, n’a pas encore été fixée. Pour arriver à ce stade de la compétition, le Maroc a du sortir le meilleur de lui-même pour dominer les grands de la balle ovale africaine. Dans un premier temps, il avait pris le meilleur sur la Côte d’Ivoire (11-6). Lors de la deuxième journée, les hommes de Bernard Delbreil n’ont fait qu’une bouchée de l’équipe de la Tunisie au stade olympique de Casablanca sur le score de 17 à 7. Un sans faute qui vient confirmer encore une fois la bonne santé en ce moment du rugby national. Il faut dire que la politique de rajeunissement mise en place par la fédération royale marocaine de rugby depuis quelques années y est pour beaucoup. Les nouveaux champions d’Afrique sont pour la plupart de jeunes joueurs, motivés et déterminés à faire renaître le rugby national de ses cendres. La prestation fournie par les jeunes joueurs de la sélection, dont plusieurs font encore partie de l’équipe nationale junior, est un autre motif de satisfaction.
La volonté, le travail et le sérieux, comme l’avait déclaré Jamil Narjissi, capitaine du XV national, ont fini par donner leurs fruits. Et les résultats sont aujourd’hui là pour en témoigner. Après deux défaites en finale au Complexe du COC, face au même adversaire, en l’occurrence l’Afrique du Sud, en 2000 et 2001, l’équipe nationale du rugby a réussi à redresser la barre. Il s’est racheté en bradant son premier trophée continental face à la Namibie, un adversaire qui avait déjà barré la route au Maroc lors des éliminatoires de la Coupe du Monde. Et ce n’est qu’un début, comme l’avait déclaré lé sélectionneur de l’équipe national. En dominant ses adversaires au premier tour, le Maroc a encore une fois fait preuve d’une équipe difficile à battre : meilleure organisation des lignes avant, supériorité en touches, discipline tactique et rapidité.
Que ce soit face à la Namibie ou le Zimbabwe, l’équipe nationale marocaine reste un grand favori et a de fortes chances de glaner la Coupe d’Afrique des Nations, édition 2004, pour la deuxième fois de son histoire. Seulement il faut préparer avec la même volonté, la même ambition et la même rage de vaincre cette finale ainsi que les éliminatoires de la coupe du monde 2007 qui se déroulera prochainement en France. Un rendez-vous rugbystique qui nous échappe depuis bien longtemps.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *