octobre 18, 2017

L’écurie Sedrati confirme sa suprématie

L’écurie Sedrati confirme sa suprématie

En présence de SAR le Prince Moulay Rachid, la société des courses hippiques de Rabat, sous l’égide de la société royale d’encouragement du cheval, ont offert, samedi dernier, un somptueux programme avec cinq épreuves. Malgré les chutes de pluies le temps était serein, ce qui a encouragé un public nombreux à se rendre à l’hippodrome de Rabat.
Tête d’affiche de cette journée, le Grand Prix de Son Altesse le président de l’Etat des Emirats Arabes Unis, épreuve internationale dotée de 200.000 DH et disputée sur la distance sélective de 2000 m, et qui a réuni sept partants, les meilleurs pur-sang arabes de 4 ans et plus inscrits au stud-book arabe. La course a démarré à un train rapide imposé par Meskado de Chaillac qui a été suivi de près par Nour Thabe. Il en fut ainsi jusqu’au 1000 m où Nayiam Thabet essaya de dépasser Nour Thabet, mais Meskado de Chaillac de l’écurie Sedrati Azzeddine, monté par Zergane, était le premier à franchir, avec aisance, la ligne d’arrivée. La seconde place est revenue à Nour Thabet monté par Harrat propriété de Zakaria Hakam, suivi de Nayiam Thabet de la même écurie monté par Driss Lazrak. Cette brillante victoire de Meskado de Chaillac vient pour confirmer la suprématie de l’écurie Sedrati, dont les chevaux ont tout raflé ce jour. Le deuxième grand prix est celui des Emirats Arabes Unis, épreuve internationale dotée de 100.000 DH, réservé aux pur-sang arabes, âgés de 3 ans et plus pour une distance de 12.000 m. Cette épreuve a été remportée par Essaada, monté par Driss Lazrak propriété de Zakaria Hakam, suivi de son compagnon d’écurie Borodyne, monté par Harrat. Quant à la troisième place, elle est revenue à Giani de Paon, monté par Gharib de l’écurie Mohammed Rabeh.
Pour le Grand Prix Al Nahyane, doté de 70.000 DH, épreuve nationale réservée aux pur-sang arabes âgés de 4 ans et plus, et disputée sur 1.400 m, les résultats de cette course n’ont pas bouleversé les paris des turfistes. C’est ainsi que l’écurie Sedrati s’est distinguée en s’adjugeant les deux premières places. Cette grande fête hippique a été marquée par de nombreuses personnalités étrangères et nationales. À l’issue de la cérémonie de remise des prix et des coupes aux vainqueurs, Ahmed Slimani a déclaré à «Aujourd’hui Le Maroc» que l’organisation des courses internationales est l’occasion pour nos éleveurs de nouer et conclure un partenariat avec les éleveurs étrangers concernant la promotion de l’utilisation du cheval d’une manière générale et des activités hippiques en particulier.
Comme Slimani, Azzeddine Sedrati, président de la société des courses hippiques de Rabat, a tenu à saluer cette initiative. «Mon écurie a remporté quatre épreuves sur cinq. S’agissant de l’élevage, nous devons collaborer avec l’étranger pour la formation des métiers du cheval. C’est une filière encore méconnue dans notre pays et qui peut favoriser l’embauche de nombreux jeunes. Il faudrait aussi encourager la semence congelée. Ce qui permettra de féconder des poulinières », a déclaré ce dernier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *