L’entraîneur Abel Resino menacé

L’entraîneur Abel Resino menacé

Deux points en quatre matches, l’avant-dernière place du classement de la Liga : l’Atletico Madrid est en crise et son entraîneur Abel Resino pourrait bientôt en faire les frais, selon les médias espagnols.
«Je suis tranquille, je ne crains pas pour mon poste, il n’y a pas d’ultimatum», a déclaré mercredi soir Resino, après le piètre match nul du club du Manzanares contre Almeria au stade Vicente Calderon (2-2).
Mais la plupart des journaux espagnols estimaient jeudi qu’il prendrait la porte la semaine prochaine si l’Atletico, après un début de saison catastrophique, ne redressait pas la tête samedi à Valence et surtout mercredi contre le FC Porto au Portugal en Ligue des Champions. Les supporteurs sont excédés et en veulent aux dirigeants du club rojiblanco, Miguel Angel Gil et Enrique Cerezo, accusés de ne pas avoir su renforcer l’équipe à l’intersaison.
Le dépit est d’autant plus grand que, mené par son brillant duo d’attaque – l’Argentin Sergio «Kun» Agüero et l’Uruguayen Diego Forlan, meilleur buteur de la Liga la saison passé – l’Atletico avait terminé 4e du dernier championnat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *