L’équipe des FAR cherche ses marques

L’équipe des FAR cherche ses marques

L’équipe des Militaires n’a pas réussi, mardi en demi-finale de la Coupe de l’Union nord-africaine de football, à s’imposer et à profiter de l’avantage qu’elle joue à domicile. L’équipe a fait match nul ( 0-0) face au club libyen d’Ahly Benghazi. Devant une centaine de spectateurs présents au Complexe Moulay Abdellah, les FAR ont toutefois montré qu’ils n’ont pas les moyens de remporter cette Coupe. La machine offensive s’est démarquée par le manque d’homogénéité entre les joueurs, éparpillés sur la zone adverse et qui n’offraient pas beaucoup de solutions au porteur de balle, sans parler d’une inspiration qui fait défaut. Actuellement, l’équipe est en mauvaise posture. «Nous avons vraiment bien préparé le match, notamment au niveau des tirs au but et de la circulation du ballon. Nous avons tout essayé sur le terrain, et créé des occasions concrètes de même que les joueurs tenaient absolument à un bon résultat pour garder le moral, mais malheureusement rien ne marchait», a déclaré Walter Meeuws, l’entraîneur des FAR. Son équipe ne pouvait espérer avancer que sur balles arrêtées comme le tir signé Issam Raki au début de la deuxième mi-temps et qui a obligé le gardien libyen à sortir deux grands tirs successifs. Mais la chance ne lui a pas souri. En revanche, les Militaires auraient pu regretter la ruée vers l’attaque ayant permis aux Libyens de faire l’essentiel et marquer à Rabat notamment lors des cinq dernières minutes où les attaquants d’Al Ahly ont créé plusieurs opportunités de but, mais n’ont pas pu les concrétiser. Ce nul ne fait pas l’affaire des Militaires qui ne décollent pas encore. Dos Santos, l’entraîneur d’Ahly Benghazi a quant à lui estimé que «Nous avions la chance de ramener le résultat nul de Rabat et c’est une bonne performance pour nous. C’était une rencontre difficile devant une bonne équipe marocaine. Je pense que le match retour n’est pas gagné d’avance même si nous jouerons sur notre pelouse». Le match retour aura lieu à Benghazi le 25 novembre. L’autre demi-finale mettra aux prises les équipes algérienne de Chabab de Belouizdad et tunisienne du Club Sfaxien les 27 octobre et 22 novembre respectivement à Alger et à Sfax.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *