L’équipe des FAR réalise le doublé

L’équipe des FAR réalise le doublé

Sous la présidence de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, le complexe Moulay Abdellah de Rabat a abrité samedi 26 juillet 2008, la finale de la prestigieuse coupe du Trône opposant le Moghreb de Fès à l’AS FAR. Devant un public peu nombreux représentant les deux clans, la formation de M’hamed Fakhir a réalisé l’essentiel en s’imposant dans les prolongations. «Après avoir participé au Morocco Summer Cup, les deux équipes n’ont pas eu assez de repos. La fatigue des joueurs était remarquable. En plus, Il n’est pas facile de jouer sur le gazon du complexe Moulay Abdellah», a déclaré l’entraîneur des FAR, M’hamed Fakhir à l’issue de la finale. Au premier coup de sifflet du match, les joueurs du MAS comme ceux des FAR sont directement rentrés dans le jeu. Ils ont entamé des attaques bien construites mais sans marquer. La première occasion de marque, dans ce face-à-face crucial, était signée par le joueur fassi Nabil Daoudi. Celui-ci servi parfaitement dans l’axe a failli ouvrir la marque à la 11 ème minute du jeu. Daoudi s’est trouvé face à Tarik Jermouni mais son tir part dans le décor. Durant cette finale, les hommes de Rachid Taoussi ont affiché une suprématie grâce à leur fraîcheur physique. Le club militaire a, de son côté mis la pression sur le portier Abdelhakim Aït Boulemane sans arriver à concrétiser les opportunités qui se sont présentées dont la plus imminente était coup de tête de Mohamed Amine Kabli, qui était très proche des buts (15e).  Après la pause, la cadence du jeu est devenue moyenne avec des offensives mal exploitées.
L’unique fait marquant de cette deuxième mi-temps est survenu à la 81 ème minute quand le MAS a failli réussir un lob si Abdelfettah Kherrazi  avait exploité le malentendu entre Mourad Falah et Tarik Jermouni. Les champions en titre ont dû attendre les prolongations pour marquer. Le but de la délivrance est survenu à la 93ème minute du jeu, sur un corner de Keddioui. Jawad Ouaddouch, libre de tout marquage, saute plus haut que le défenseur fassi Youssef Abboda et place la balle dans les filets.
En contrepartie, les Fassis n’ont pas baissé les bras et se sont lancés à l’assaut du but d’égalité. Ainsi, Daoudi, le capitaine  frappe un ras-de-terre à la 105 ème minute à la limite des 18m. Toutefois, Jermouni parvient à détourner la balle pour ne laisser aucune chance aux poulains de Rachid Taoussi.
Celui-ci a déclaré au terme de la rencontre que : «On ne peut pas dire que la Coupe a été arrachée au MAS, car l’équipe des FAR est un club prestigieux et puissant. L’équipe des FAR, qui a dû souffrir pendant 120 mn pour signer la victoire, a profité de l’expérience de la majorité de ses joueurs, qui ont déjà évolué avec des équipes nationales et sont habitués à ce genre de rencontres. Je félicite mes joueurs qui ont produit un bon football aujourd’hui».
En outre, en lever de rideau, le club de Berrechid a remporté la première édition de la Coupe du Trône féminine, en battant le Chabab Atlas Khénifra par 3 buts à 0.
 
      

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *