L’équipe italienne mène le bal

L’équipe italienne mène le bal

Le Russe Alexy Shechebelin, sociétaire de l’équipe italienne Cinelli OPD, a remporté, lundi, la quatrième étape du 21ème tour du Maroc cycliste détrônant son co-équipier Ivan Fanelli en tête du classement général aux points. Shechebelin a parcouru lundi, les 118 km de l’épreuve, entre Fès et Taza, dans un temps de 2h 36 min 53 sec, devançant de 17 secondes l’Erythréen Daniel Teklehaymot et le Polonais Slawonie Kohut. Du côté des nationaux, Mohamed Er-Ragragui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée. Il est entré dans la sixième position à 1 h 22 min du Russe. Contacté par ALM, Mohamed Bilal, entraîneur de l’équipe nationale a déclaré, «nous étions surpris par le très haut niveau des cyclistes étrangers. Ces derniers concourent dans plusieurs tours internationaux au cours de l’année. La meilleure prestation marocaine enregistrée à ce jour est celle de Adil Jelloul qui occupe la 21ème place au classement individuel à 12 min du maillot jaune». Il convient de souligner que cette quatrième étape a chamboulé le classement général maintenu dans cette compétition. Ainsi, le Belge Ivailo Gabrovski, qui occupait la première place depuis le coup d’envoi du tour a rétrogradé à la cinquième place en marquant un retard de 4 minutes 49 secondes. Le peloton de tête a regroupé huit coureurs nationaux. Au col de Touahar, à 20 km de l’arrivée de Taza, l’échappée a commencé à s’étirer après une très forte accélération de Alexy Shechebelin et du cycliste de l’équipe espagnole Soren Persen. Le peloton s’est étiré à un écart parfois de 50 secondes, mais sans se laisser reprendre par le groupe de poursuivants qui comprenait les deux maillots jaune et vert. Les coureurs marocains ont cravaché dur pour terminer leur course aux devants de l’échappée. Dans les quatre derniers kilomètres, Shechebelin s’est échappé du peloton pour remporter sa première victoire en étape en 2h 36min 53 sec, à 17 secondes de l’Erythréen Danile Teklehaymnot et le Polonais Slamonie Kohut. Le maillot du meilleur grimpeur de la quatrième étape a été revêtu par l’Erythréen Teklemanot.
Par ailleurs, la mauvaise nouvelle enregistrée jusqu’à présent dans cette aventure n’est autre que l’abandon de Mouhcine Rhaili. Le coureur de l’équipe nationale A, victime d’une chute lors de la deuxième étape, a dû abandonner les compétitions lors de la troisième étape courue dimanche entre Khénifra et Fès sur une distance de 160 km. «Sa chute lors de l’étape de Khouribga-Beni Mellal a perturbé sa course. Il a tenté d’aller jusqu’au bout mais il s’est senti très épuisé», a précisé Bilal. Malgré ce retrait, le sélectionneur de l’équipe nationale reste confiant en la capacité des cyclistes marocains et plus particulièrement à Tarik Chaoufi, qui a terminé troisième lors de la troisième étape. La cinquième étape de ce tour se déroulera entre Guercif et Oujda sur un parcours de 158 km.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *