L’équipe nationale a du mal à s’affirmer

L’équipe nationale a du mal à s’affirmer

Malgré le changement d’entraîneur et l’arrivée de Marouane Chammakh et Abdesselam Ouadou et d’autres internationaux dans la liste, le Onze national n’a pas donné un résultat satisfaisant. L’équipe a failli perdre cette rencontre amicale contre le Congo, une équipe très modeste. Qu’est-ce qu’elle a notre équipe nationale ? Est-elle malade de ses joueurs ? de ses techniciens ? ou bien de ses stratégies ? Des questions qui taraudent l’esprit du grand public.
Même lorsqu’on a changé d’entraîneur et on a convoqué d’autres joueurs internationaux, le résultat demeure insatisfaisant. Il est temps de chercher les failles. En tous les cas, il y a une fuite quelque part. Contrairement aux pronostics, l’équipe nationale a fait match nul avec l’équipe Congolaise. Elle a eu de la peine à venir à bout de son homologue congolaise, se contentant d’un score nul (1-1), lors de ce match amical disputé, mercredi 12 août, au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. Les Lions de l’Atlas ont affiché un niveau de jeu inférieur à celui que le public attendait. En première mi-temps, l’équipe nationale a montré une faiblesse au niveau du milieu de terrain. Maintenant, après ses prestations médiocres, on se demande de quels maux la sélection nationale souffre ? Est-ce que le mal réside dans les joueurs qui manquent d’homogénéité? L’équipe nationale a été rattrapée par ce principal mal lors de ce match amical.
Elle a ainsi donné une occasion précieuse à son homologue congolaise d’ouvrir le score à la 18ème minute par Matt Moussilou. C’est la première rencontre sous la direction de Hassan Moumen, les Nationaux se sont offerts énormément d’occasions franches, en l’occurrence par Allaoui (17è min), Ouaddou (24è), Houssine Kherja (40è) et Boussoufa (41è) mais n’ont pu concrétiser qu’une seule, d’une demi-volée de Karim El Ahmadi à la 44ème minute, qui était à la réception d’un centre de Hicham Aboucharouane.
Lors de la deuxième mi-temps, tout le monde attendait des surprises, notamment après l’entrée en jeu de Jaouad Zairi, Adil Taarabt, Nabil Baha et Marouane Chammakh, mais ces derniers ont pas pu à parvenir à trembler les filets de Barel Mouko. Personne ne pouvait imaginer un tel scénario. Un match nul à domicile face à une équipe qui était à la portée de la sélection nationale.
Il est certain que le Onze national était très loin de sa belle prestation lors de ce match amical inscrit dans le cadre des préparatifs des Lions de l’Atlas pour leur prochaine rencontre des qualifications CAN-Mondial 2010, où ils affronteront le Togo le 5 septembre à Lomé. Dans le cadre des matches amicaux, la lanterne rouge du groupe A Le Caméroun a battu l’Autriche par 2 à 0 par l’intermédiaire d’Achille Webo qui a inscrit les deux buts.
Paul Le Guen a réussi, mercredi 12 août, son baptême du feu de nouveau sélectionneur du Cameroun. Après trois matches, l’équipe marocaine occupe la troisième place avec deux points, derrière le Togo, deuxième avec 4 points et le Gabon, en tête avec 6 points (avec un match en moins). Le Cameroun, qui compte également un match en moins, ferme la marche avec 1 point.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *