L’équipe nationale «B» crée la surprise

Sans trop forcer, l’équipe nationale « B », composée de joueurs évoluant au sein du championnat national, a disposé du onze national suisse dans un match amical disputé mercredi soir au complexe sportif Moulay Abdellah. Menée par l’entraîneur de l’équipe nationale juniors, Fathi Jamal, l’équipe nationale « B » a réussi à prendre le dessus sur des joueurs helvétiques aux abonnés absents. Menés à la marque par 2 à 0, buts d’Ajdou (78e ) et Lajour (81e), les Suisses ont appuyé plus sur l’accélérateur dans les toutes dernières minutes du matche et ont réussi à sauver l’honneur grâce à leur buteur Frei (86).
Cette rencontre, qui rentre dans le cadre des préparatifs de l’équipe nationale helvétique aux phases finales de l’Europe-2004, prévues du 12 juin au 14 juillet au Portugal, a été l’occasion pour le cadre technique national de tester un certain nombre de joueurs locaux. « Cette rencontre est à même de permettre aux jeunes joueurs de se frayer le chemin vers l’accès à l’équipe nationale A. La porte reste ouverte à tout un chacun qui prouvera sa capacité de défendre avec abnégation les couleurs nationales», a déclaré Fethi Jamal. De son côté, le sélectionneur suisse, Jakob Kuhn, s’est dit surpris par le niveau de jeu technique des Marocains. «Un adversaire très fort par ses joueurs techniquement doués et habiles ».
Pour sa part, l’ex-international marocain, Aziz Bouderbala, qui a participé à l’organisation de cette rencontre qui s’inscrivait dans le cadre de la promotion de la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial-2010, a déclaré après le match que « les Suisses n’ont pas développé leur bon football car ils ont été déçus de ne pas avoir pu rencontrer l’équipe marocaine finaliste de la CAN-2004». A signaler que les Suisses devaient affronter les Lions de l’Atlas, mais en raison de la fatigue des joueurs et de leurs engagements professionnels, ils ont été remplacés par le Raja, avant que celui-ci ne soit, lui-même, remplacé au dernier moment par l’équipe nationale «B».
Le choix porté sur l’équipe nationale n’est pas fortuit. «Nous avons choisi de jouer contre le Maroc car son école est connue par son football ressemblant à celui de la Croatie, notre premier adversaire à l’Euro-2004 », a souligné l’entraîneur suisse. Quant à la participation des Lions de l’Atlas à la CAN 2004 en Tunisie, Jakob Kuhn s’est dit impressionné par le parcours du onze national, souhaitant que le Maroc puisse abriter les phases finales de la Coupe du monde 2010.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *