L’équipe nationale reléguée à la 63ème place

L’équipe nationale reléguée à la 63ème place

Le recul du rendement de l’équipe nationale du football se confirme statistiquement. Éliminé de la Coupe du monde 2010, le Maroc se voit reculer de six places dans le nouveau classement FIFA, publié vendredi, passant du 57e au 63e rang. Les Marocains devront se ressaisir, sortir tout leur jeu et retrousser les manches pour défendre crânement leurs chances d’aller à la Coupe d’Afrique en Angola.
Leur prochain match qualificatif et décisif surtout pour la CAN aura lieu le 14 novembre à domicile face au Cameroun, tête de liste. Grâce au poids de l’histoire, les co-équipiers de Samuel Eto’o, eux, malgré leur début timide ont su arracher des points de l’extérieur et empocher dix points.
En revanche, sur leurs cinq matches joués à ce jour, les nationaux n’en ont gagné aucun, ils ont fait trois matches nuls et en ont perdu deux.
Hamadi Hamidouch, le technicien national considère : «Le Maroc ne peut pas avoir une équipe compétitive si on regroupe les joueurs juste pendant les journées FIFA (3 à 4 jours)». Pour lui, la meilleure solution est de prendre des joueurs libres (pas pro) et travailler avec eux la tactique, le système de jeu et l’animation défensive ou offensive. «Un Chamakh a besoin d’un Gourcuf. Donc, Il faut trouver même chez les locaux un porteur d’eau pour alimenter Chamakh», poursuit Hamidouch.
Au niveau africain, le Maroc est classé 11e, derrière le Burkina Faso (10e) alors que les Ghanéens, champions du monde des moins de 20 ans arrivent à la 38e place. Le Cameroun a gagné 15 places (1er africain/14e mondial). Deuxième pays africain, après l’Egypte en 1934, à avoir participé à une phase finale de Coupe du monde, le Maroc traverse une phase délicate.
Après les sommets enregistrés en 1970 et 1986, place depuis 1998 aux déceptions. En 1986, les nationaux ont émergé d’un groupe difficile, avec deux matches nuls (0:0), contre l’Angleterre et la Pologne, et une victoire face au Portugal (3-1), ils ont eu la pole-position. Alors qu’une bonne partie du public s’attendait à une participation remarquable des Lions de l’Atlas lors des qualificatifs combinés pour le mondial et la CAN, notamment avec le haut niveau affiché par les joueurs professionnels, le bilan était médiocre, voire le plus mauvais dans les annales du football marocain. Le Brésil domine toujours le classement FIFA devant l’Espagne et les Pays-Bas, tandis que le Portugal, qui a décroché son ticket pour les barrages du Mondial-2010, connaît une progression de sept places et arrive en 10e position.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *