L’équipe olympique revue et corrigée

Depuis hier, l’équipe nationale olympique est entrée en stage de préparation en prévision du match amical, prévu le 25 du mois courant, contre son homologue de Qatar sur invitation de ce dernier. L’entraîneur national, Mustapha Madih, a convoqué 23 joueurs locaux. La liste contient de nouveaux arrivants qui porteront pour la première fois les couleurs du onze national olympique tels que Hicham Abou Charouane du Raja de Casablanca et Karim Jawhari du Chabab de Mohammédia. Avant, le coach national avait effectué un vrai travail de prospection au niveau des différents clubs du championnat national visant à dénicher l’oiseau rare. Cette opération s’inscrit, en fait, dans le cadre de la politique de restructuration mise en place par la fédération royale marocaine de football après les jeux de la francophonie et les jeux méditerranéens. Autrement dit, il s’agit de faire appel à d’autres joueurs à même de combler le vide laissé par le départ de certains éléments qui ont dépassé l’âge olympique légal. Dans une deuxième phase, il est prévu d’effectuer une autre opération de prospection. Mais cette fois-ci à l’étranger. Selon l’entraîneur national,Mustapha Madih, l’aboutissement de cette dernière reste tributaire de l’appui et du soutien que doit lui apporter la FRMF : « Nous avons fait une demande auprès de la FRMF pour prospecter les joueurs évoluant au sein des différents championnats européens. Il y a des garçons qui désirent porter le, maillot national», a déclaré Madih. Avec les moyens de bord, le sélectionneur national de l’équipe B se prépare sérieusement aux prochaines échéances, dont la plus importante est celle des jeux olympiques d’Athènes en 2004. « Je n’ai jamais demandé les yeux de la tête. Mais les moyens nous font vraiment défaut », déplore l’entraîneur national. Le Maroc ne connaît pas encore ses prochains adversaires. Le tirage au sort des phases éliminatoires des jeux olympiques d’Athènes n’a pas encore eu lieu. « Le tirage au sort est prévu durant la phase finale de la coupe d’Afrique des nations qui se déroulera au Mali », fait remarquer Mustapha Madih. En attendant, le sélectionneur national travaille d’arrache-pied pour constituer un effectif soudé et homogène sur la base de joueurs locaux et éventuellement des joueurs professionnels. Une équipe capable de rivaliser avec les grandes nations africaines de football. Pour lui, la porte du onze national olympique reste ouverte à tous les joueurs. «La condition sine qua non pour intégrer l’équipe nationale olympique c’est d’être un joueur titulaire. Le meilleur entraînement ce sont les matchs. D’ailleurs, 80% de notre effectif sont des joueurs titulaires à part entière dans leurs clubs », tient à préciser Madih. Bon vent Madih, le technicien attitré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *