Les basketteurs chez les Pharaons

Les basketteurs  chez les Pharaons

Les amateurs de jolis paniers, gracieusement placés, seront servis à partir d’aujourd’hui, jeudi, à la faveur du Championnat d’Afrique des Nations de basket-ball, qui se poursuivra jusqu’au 16 du mois courant. Après préparations intensives, camps d’entraînements et autres périodes de concentration, les sélections engagées arrivent enfin au jour «J». Au nombre de douze, les pays prenant part à cette 22e édition du prestigieux Championnat d’Afrique seront assurément sur les dents. Et pour cause, l’enjeu en vaut doublement la chandelle. Non seulement le vainqueur remportera le titre tant convoité mais, aussi, il aura la convenance de décrocher son ticket pour les Jeux Olympiques d’Athènes, programmés pour septembre 2004, où il représentera l’Afrique au tournoi masculin de basket. À motivation double, donc, bouchées doubles. Dans ce contexte, les doigts du hasard, le tirage au sort en l’occurrence, avaient soigneusement transféré la sélection marocaine dans une poule assez endurcie. En effet, le cinq national se retrouve dans le Groupe B, où siègent également l’Angola (tenant du titre), la Tunisie (4e lors de l’édition précédente), Madagascar, l’Afrique Du Sud et le Sénégal. À ce propos, le responsable administratif au niveau de la Fédération royale marocaine de basket-ball, Hadj Âarrouss, estime que « le Maroc est mieux loti là où il est », allusion faite à l’autre Groupe qui est plus délicat à confronter, vu qu’il est composé d’équipe aussi coriaces les unes que les autres. L’autre conglomérat est, en effet, constitué de l’Egypte, l’Algérie, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Mozambique et la République de Centrafricaine. «Le Groupe où se trouve la sélection nationale est assez équilibré, mieux que l’autre dans tous les cas. La Tunisie est presque du même niveau que le Maroc, pas de crainte à se faire du Madagascar, ni de l’Afrique Du Sud d’ailleurs. En revanche, il faudra bien calculer l’Angola et le Sénégal, tous deux favoris et qui pourraient faire office d’obstacle au cinq national (…) Le match contre la Tunisie reste toutefois décisif», avait déclaré Hadj Âarrouss à ALM. La Tunisie sera le premier challenger du cinq national, ce sera le 8 août. Le Maroc rencontrera le Madagascar le lendemain, puis l’Afrique Du Sud le 10 août. La sélection nationale se mesurera au tenant du titre le 11 du même mois, et disputera son dernier match du premier tour contre le Sénégal le jour d’après. Les demi-finales se dérouleront le 13 août et opposeront les deux premiers de chaque groupe. Ce n’est qu’à ce stade que les équipes engagées disposeront d’un moment de répit, pour disputer la finale qui aura lieu trois jours plus tard. Par ailleurs, la sélection nationale a levé les voiles vers le pays des Pharaons le 4 août dernier. Auparavant, les Marocains avaient procédé à près de trois mois de préparation. Deux concentrations ont, en fait, eu lieu au centre Belle Vue à Rabat, tandis que deux autres stages se sont déroulés, séparément, en France au «Temple sur Lot» et se sont étalés sur une vingtaine de jours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *