Les Bleus se préparent déjà pour le Mondial

Dans cent neuf jours, l’équipe de France ouvrira la Coupe du monde 2002 face au Sénégal. Alors que la sélection sénégalaise, finaliste malheureuse de la Coupe d’Afrique des Nations, s’affirme comme l’une des plus redoutables du continent africain et s’apprête à émerger sur le plan international. Le bilan des quatre derniers matches des Bleus est, quant à lui, loin d’inquiéter les équipes candidates au trône mondial : deux victoires face à Danemark (1-0) et à l’Algérie (4-1, match arrêté), un match nul en Australie (1-1) et une défaite au Chili (2-1).
Roger Lemerre est bien conscient qu’à trois mois d’une telle manifestation, les champions du monde et d’Europe doivent sortir de leur quiétude actuelle. La Roumanie est le premier des cinq matches de préparation des Bleus: «On doit retrouver la dimension de l’équipe de France, insistait le sélectionneur. Quand on passe trois années à vivre dans l’excellence, il est difficile de retrouver les ingrédients pour aller encore plus loin».
«La Coupe du monde ils connaissent, ils l’ont vécue », souligne Lemerre. Ses troupes s’investissent dès maintenant à corps perdu pour l’équipe de France. Zidane, Henry, Trezeguet et consorts ont encore trop d’objectifs avec leurs clubs respectifs (championnat, Champions League notamment) pour cela.
Toutefois, le sélectionneur réclame davantage que face à l’Australie ou au Chili: «j’attends le même engagement que celui donné jusqu’à présent mais avec un petit plus tout de même».
Certes, la Roumanie n’est plus l’épouvantail qui faisait trembler tout le monde lors des deux dernières Coupes du monde. Absente en Corée et au Japon, la formation d’Anghel Iordanescu, qui a succédé à Gheorge Hagi, reste dangereuse : «La Roumanie reste une nation très compétitive avec des joueurs de talent, hyper doués et hyper créatifs qui s’apparentent aux joueurs français dans leur technicité», notait Roger Lemerre. L’adversaire idéal pour que l’équipe de France puisse briller de nouveau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *