Les cadors au rendez-vous

Les cadors au rendez-vous

Les Lions sont bien réveillés ! Après sa déconvenue surprise du premier match face à l’Egypte (4-2), le Cameroun a su retrouver un niveau de jeu suffisant pour se qualifier pour les quarts de finale de la CAN en venant à bout du Soudan (3-0) après avoir réagi contre la Zambie (5-1). D’entrée, les partenaires de Samuel Eto’o partent à l’assaut du but des Faucons du désert. Job et Eto’o (3e) mettent à contribution El Moez qui paraît bien fébrile dans ses arrêts. La nette domination des hommes d’Otto Pfister tarde cependant à se concrétiser en but. Il faut une accélération d’Emana pour débloquer la situation. Le Toulousain obtient un pénalty suite à un accrochage avec Alaeldin. Eto’o prend alors El Moez à contre-pied (1-0, 27e). Le Soudan prend ensuite un second coup derrière la tête quand Ali Khider trompe son propre gardien après une partie de billard initiée par Epalle 2-0, 33e. La qualification en poche, le Cameroun se contente ensuite de gérer son avantage sous les yeux de Roger Lemerre. Le sélectionneur de la Tunisie est venu observer son probable adversaire du prochain tour. Mais les Lions Indomptables ne proposent plus grand chose en seconde période et attendent le Soudan pour jouer en contre. Cette tactique se révèlera payante avec l’inévitable Eto’o qui rajoute une unité à son compteur de buts sur une belle ouverture de M’Bami (3-0, 90e+2).  Le prochain adversaire du Cameroun est prévenu, le sprint des Lions ne fait que commencer. A Kumasi, Les Egyptiens n’avaient besoin que d’un point pour atteindre les quarts de finale après leurs démonstrations face au Cameroun (4-2) et au Soudan (3-0). Une tâche que les champions en titre ont réalisé avec application à défaut de brio. Sur la première véritable occasion du match, Moawwad offre un centre parfait à Zaki qui ouvre le score d’une reprise de volée à bout portant (1-0, 15e) et met déjà terme au suspense. Dominés par le Cameroun (5-1), les Chipolopolo, obligés d’espérer une victoire soudanaise face à des Camerounais au moral retrouvé, voient s’envoler leurs derniers espoirs. La blessure de Mwanza (31e), leur incapacité à trouver des positions de tir et surtout les assauts répétés des Egyptiens n’arrangent rien. Finalement, cette équipe  Zambienne obtient gain de cause sur une bonne inspiration de Katongo, qui efface Fathi et trompe El Hadari à bout portant (1-1, 88e). Pour l’Egypte, ce but ne change rien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *