Les champions nationaux à l’heure des J.O

Les champions nationaux à l’heure des J.O

«Le Maroc préserve toutes ses chances pour décrocher des médailles, notamment en athlétisme, boxe et taekwondo, malgré la compétition féroce» a déclaré la ministre de la Jeunesse et des Sports, Nawal El Moutawakkil à son arrivée samedi 2 août 2008 à Pékin.  A quelques jours de l’ouverture des jeux olympiques, la Chine accueille les grands sportifs et champions de la planète mais aussi des personnalités politiques.    
Mme El Moutawakkil est arrivée au village olympique pour rendre visite à la délégation sportive nationale installée au village olympique et aussi pour participer aux travaux de l’assemblée générale du Comité international olympique (CIO). Mme El Moutawakkil a émis son vœu de voir les 29 èmes olympiades, confirmer comme ce fut le cas dans les autres éditions, la valeur des sportifs marocains et leur capacité à se faire une place dans le podium, et que la participation nationale serait à la hauteur des attentes. La délégation nationale se compose de 48 sportifs qui prendront part à plusieurs disciplines, dont pour la première fois, le tir à l’arc. Les milieux sportifs fondent de grands espoirs sur certaines disciplines afin de se hisser sur le podium. Lors des jeux d’Athènes, le Maroc avait remporté trois médailles dont deux médailles d’or remportées par Hicham El Guerrouj (5000 m et 1500 m) et une médaille de bronze, œuvre de Hasna Benhassi dans le 800m. Hasna Benhassi revient cette année encore aux côtés d’autres  jeunes athlètes nationaux à l’instar de Meryem Alaoui Selsouli (5000m), et Amine laâlou dans le 800m. Dans une déclaration à ALM, Meryem Alaoui Selsouli avait affiché son rêve de devenir championne olympique dans sa première participation à cette aventure. Selsouli a déclaré que «notre pays est connu par ses grands athlètes qui marquent de leurs empreintes l’histoire de l’athlétisme international». En dépit de la présence nationale aux olympiades depuis 1960 à Rome, dans 27 disciplines sportives, la moisson n’était pas à la hauteur. Seuls l’athlétisme et la boxe ont réussi à décrocher des médailles.  Ces deux disciplines se partagent le palmarès du sport marocain aux Jeux olympiques avec 19 médailles. L’athlétisme se taille la part du lion avec 16 médailles, dont six en or, quatre en argent et six en bronze. Le noble art détient à son actif trois médailles de bronze.  Le Maroc a signé son premier exploit olympique à Rome en 1960, avec la médaille d’argent glanée au marathon par feu Abdeslam Radi, qui a ouvert la voie aux athlètes marocains. Les espoirs sont portés également sur le noble art, avec une équipe composée pour la première fois de dix pugilistes, conduits par le vétéran Taher Tamsamani, médaillé de bronze en 2000 à Sydney. Les yeux seront braqués également sur les trois taekwondistes nationaux, Mouna Benabderrasoul, Ghizlane Toudali et Abdelkader Zrouri. Les trois athlètes ont acquis l’expérience nécessaire lors de leurs participations  dans plusieurs compétitions internationales. Par ailleurs, et après des années d’absence, l’escrime nationale revient sur la scène olympique, avec deux professionnels évoluant à l’étranger, Issam Rami, déjà présent en 2004 à Athènes, et Ali Xavier. La natation marocaine, quant à elle, sera présente aux olympiades pour la troisième fois consécutive, en la personne de la jeune championne arabe Sara El Bekri.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *